Entre la drague et le harcèlement, où est la limite ?

Le collectif de vidéastes Would You React s’est rendu au Salon de l’auto avec un objectif bien précis : tenter de faire la différence entre la drague et le harcèlement. Démonstration.

mike-wilson-113304

Ils s’étaient déjà illustrés avec leur vidéo dans le métro bruxellois pour sensibiliser la population au harcèlement dans les transports en commun. Les membres de Would You React se sont à nouveau attaqués au sujet sensible du harcèlement en envoyant l’un de leurs acteurs draguer lourdement, voire harceler, certaines hôtesses du Salon de l’auto à Bruxelles. Après avoir « piégé » les hôtesses, les deux hommes prennent ensuite le temps de leur demander leur avis sur la question du harcèlement et sur ce qu’elles viennent de vivre.

Si l’attitude et les paroles insistantes de l’acteur peuvent paraître caricaturales, elles représentent pourtant une certaine réalité vécue par de nombreuses femmes. En Belgique, 98% des femmes sont par exemple victimes de harcèlement de rue. Dans la vidéo postée par le collectif, les femmes réagissent de manière très différente, certaines étant très mal à l’aise et d’autres éclatant de rire face au culot de l’homme. « Ce n’est pas la première fois que ça arrive. Or, nous ne sommes pas ici pour trouver un mec », signale l’une des hôtesses. « Il y en a qui viennent au salon juste pour ça, c’est fatiguant », explique une autre.

Loin de vouloir tirer de grandes conclusions, le collectif veut avant tout ouvrir le débat sur un sujet bien ancré dans l’actualité. « Le plus important est qu’on essaie de se comprendre », déclare Jonathan le cofondateur du collectif, à la fin de la vidéo.

Sur le même sujet
Plus d'actualité