Hello darkness my old friend

Le Royaume-Uni a désormais sa ministre de la Solitude. Cette nouvelle fonction répond à une réelle problématique dans un pays où l’on est apparemment alone.

Solitude © Unsplash / Verne Ho

Les Britanniques se sentent seuls. Un rapport publié en 2017 par la Commission Jo Cox révèle que plus de neuf millions de personnes dans le pays souffrent de solitude. Cette problématique a incité la Première ministre Theresa May à nommer hier une ministre de la Solitude : Tracey Crouch, l’actuelle ministre des Sports. « Pour beaucoup trop de gens, la solitude est une triste réalité de la vie moderne », a déclaré Mme May dans un communiqué. « Je veux relever ce défi pour notre société. Nous devons prendre des mesures face à la solitude endurée par les personnes âgées, les aidants, ceux qui ont perdu des êtres chers et ceux qui n’ont personne à qui parler ». Et la lutte contre la solitude ne s’arrête pas là. En parallèle, l’Office for National Statistics va développer une méthode de mesure de la solitude. Un fonds sera également créé pour aider le gouvernement et les organisations caritatives à développer une stratégie plus large afin de s’attaquer au problème.

Être seul tue

« La solitude est pire pour la santé que fumer 15 cigarettes par jour », c’est la déclaration-choc de Mark Robinson, le directeur général d’Age UK, une organisation caritative travaillant avec des personnes âgées. Une étude dirigée par John Cacioppo, psychologue à l’université de Chicago, le rejoint sur ce point. Pour lui, la solitude serait néfaste pour la santé et augmenterait le risque de mortalité prématurée de 20%. Elle causerait également des troubles du sommeil et diminuerait l’efficacité de notre système immunitaire.

Toutes générations confondues

Les personnes âgées seraient les plus touchées. Au Royaume-Uni, 200 000 seniors n’auraient pas eu de conversation avec un ami ou un parent depuis plus d’un mois. Mais, « jeune ou vieux, la solitude ne fait pas de discrimination » ont déclaré les législateurs britanniques. Elle toucherait aussi les nouveaux parents, les enfants, les handicapés, les soignants, les réfugiés et les personnes âgées. En septembre 2017, un jeune Britannique passe alors une semaine seul dans son appartement, sans téléphone ni internet, pour la campagne To End Loneliness. À l’issue de ces sept jours très difficiles, il rencontre un senior pour discuter de son expérience.

Guérir

En Belgique, une personne sur 4 souffre de solitude. Pour Doctoranytime, une plateforme mettant en lien patients et médecins, « ces personnes ont définitivement besoin de soutien moral et mental ». En 2016, elle lance aussi une campagne pour motiver les personnes seules à contacter un psychologue. La bonne nouvelle, c’est que guérir de solitude est possible. Le psychologue américain John Cacioppo a testé quatre types de traitement sur des soldats après leur retour au pays. L’un d’entre eux semble fonctionner : « Nous avons changé la façon dont les gens solitaires pensent aux autres. Nous leur avons expliqué ce qui se passe quand leur cerveau entre dans ce mode d’autopréservation souvent observé chez les gens seuls ». Cette technique consiste à enseigner la réciprocité dans la communication : comment percevoir la voix, le regard et la posture de l’autre. « Nous leur avons enseigné aussi pourquoi cela se passe mal tout en leur apprenant à analyser cela de manière objective », explique le médecin. Bien entendu, le contact humain reste primordial pour éviter la solitude. Alors, passez donc ce coup de fil que vous reportez toujours au lendemain. Cela n’en sera que bénéfique pour votre santé.

Sur le même sujet
Plus d'actualité