Volkswagen, dernier rappel

La marque allemande est contrainte de rappeler certains modèles Touareg.

Volkswagen Touareg © Belga Image / ANADOLU

En décembre dernier, l’autorité allemande du secteur automobile, la KBA, a annoncé le rappel de certains SUV Volkswagen équipés de moteur diesel 3 litres, après y avoir découvert deux logiciels illicites de contrôle des émissions polluantes. Le rappel des modèles Touareg – pourtant conçus pour respecter la dernière norme européenne Euro-6 – porte sur 57.600 véhicules, dont 25.800 en Allemagne, précise l’autorité dans un courriel. « C’est une mesure limitée, réalisée en consultation avec l’industrie pour limiter autant que possible les dommages », pointe ironiquement Greenpeace. Car deux ans après l’éclatement du Dieselgate aux États-Unis, des logiciels interdits continuent d’être découverts sur certaines véhicules. La preuve ? Après Volkswagen et Daimler, BMW est à son tour rattrapé par le scandale des moteurs Diesel truqués. Le parquet de Munich a ouvert une enquête préliminaire sur le constructeur bavarois, accusé d’avoir installé des logiciels de trucage des tests d’émission dans l’un de ses modèles. Le modèle BMW Série 3 320d de sa dernière génération de diesel (norme Euro 6) émet des niveaux d’oxyde d’azote (NOx) jusqu’à sept fois supérieurs au seuil légal, juge Deutsche Umwelthilfe (DUH) après une série de tests sur routes. Un porte-parole de BMW a déclaré que le groupe restait convaincu que le véhicule en question respectait toutes les normes d’émission.

Cliquez ci-dessous pour vous abonner et découvrir la totalité de notre dossier de la semaine. Rendez-vous également en librairie à partir de ce mercredi ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Moustique du 25 octobre 2017 - cover ©Moustique

Sur le même sujet
Plus d'actualité