Quel opérateur choisir pour ne pas être privé de télé?

Panne chez Proximus : est-ce le moment de changer d'opérateur? On se pose quatre questions.

5055845

1. Un gros cafouillage?

Lundi soir, un grand nombre d’abonnés à Proximus TV ont été privés de télévision au moment « crucial », entre 20 heures et 21 heures 15. Et ce carambolage ne s’est pas terminé là-dessus. Mardi matin, Proximus rencontrait à nouveau des « problèmes techniques ». Mardi après-midi, les problèmes étaient enfin résolus. Mais c’est un gros cafouillage qui est à l’origine de toutes ces perturbations.

2. Quel professionalisme?

Voo comme Telenet s’engagent à faire preuve du plus grand professionnalisme pour garantir l’accès, la sécurité, la fiabilité et le bon fonctionnement de leurs services. Mais pour Proximus, cela a été la catastrophe.

3. La faute à qui?

Est-ce proximus ou est-ce la faute à pas de chance? Difficile à dire. Chez Voo, on a mis une alimentation de secours, via des groupes électrogènes, qui doivent prendre le relais en cas de panne. Telenet, pareil. Les opérateurs s’efforcent de résoudre rapidement les interruptions et perturbations éventuelles pour effectuer les réparations nécessaires. Mais, hélas, le risque zéro n’existe pas. Les situations imprévues qui pourraient vous priver de vos connexions sont nombreuses: pannes de courant, vandalisme, conditions météo difficiles; problèmes de logiciels…

4. Qui s’en sort?

Les opérateurs concurrents à Proximus anticipent au mieux : utilisation de générateurs, réalisations de tests, conception du réseau basée sur une grande partie sur la redondance et back-up. « Nous monitorons notre réseau 24h sur 24 et 7 jours 7 dans notre centre de contrôle avec un ou des techniciens en permanence« , précise de son côté Patrick Blocry, directeur de la communication chez Voo. Les réseaux sont surveillés 24h sur 24 pour pouvoir réagir en cas de problème. Telenet dit aussi avoir établi un processus de continuité des activités qui se met immédiatement en place en cas de gros problème éventuel. Chez Proximus, les systèmes de secours ne se sont pas mis en route. L’opérateur essaie de comprendre pourquoi. Mais en attendant, et bien évidemment, les clients de Proximus TV recevront une compensation. Ce sera sous la forme d’un accès gratuit pendant deux semaines aux bouquets payants et à un catalogue de vidéo à la demande.

Sur le même sujet
Plus d'actualité