Les BHL des réseaux sociaux

De la sérénité en 2018 ? Pour Sacha Daout, vu l’activité de certains sur les réseaux sociaux, c’est plutôt mal parti. Il repart ce mercredi soir aux commandes d'A votre avis sans avoir déconnecté et signe une chronique pour en parler.

3e7d65e01b7630b95d58a28583b77fef

Dans le monde actuel, il est devenu bien difficile de « déconnecter » complètement, y compris en période de vacances. Je confesse que je n’ai pas réussi à me couper des réseaux sociaux pendant les fêtes. Et j’ai assisté, à distance, aux premiers échanges, entre les uns et les autres sur les différents thèmes de l’actualité. Je parle d’échanges alors que « passes d’armes » serait plus juste. C’est assez effarant comme certains utilisent internet pour jouer à celui qui aura la plus longue. Il y a des spécialistes du genre. A la moindre secousse de l’actualité, on les voit ressurgir, convaincus qu’ils peuvent assommer n’importe qui en 140 caractères ou plus. Ca ne rate jamais, il y en a toujours un qui répond, souvent agressivement, et ça part en vrille. Dans un débat, celui qui fait le plus de bruit n’est pas toujours celui qui a le meilleur argument.

 Je me dis qu’il serait vraiment temps de réussir à me déconnecter un peu plus souvent.

A l’occasion de la « sortie » du Premier Ministre sur Facebook pour défendre la politique du gouvernement, on a vu apparaître des tas d’analyses, plus ou moins inspirées. Des dizaines de « BHL » (pour Bernard-Henry Lévy) des « RS » (pour réseaux sociaux). Traduisez que ces experts discutent sur tous les sujets sans nécessairement avoir assez de légitimité pour cela. « Révolution », « du jamais vu » etc … Certains ont même été jusqu’à dire que les médias traditionnels étaient désormais « bypassés » (le BHL des RS adore se la péter en utilisant des termes « franglais » pour faire moderne). Dans ces cas-là, j’observe, je lis, et souvent je me désole en me gardant bien d’entrer dans des débats stériles. Le monde entier semble aujourd’hui devenu expert en communication. Moi, personnellement, je me dis qu’il serait vraiment temps de réussir à me déconnecter un peu plus souvent… C’est ma première résolution pour 2018. »

Kroll

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité