Clap de fin pour l’Euro 2020 à Bruxelles

Faute d'avancées sur le Stade national, l'UEFA renonce à organiser l'Euro 2020 à Bruxelles. 

moustique_eurostadium_bruxellesl

C’est un coup dur pour la capitale de l’Europe. Faute d’avoir obtenu les autorisations pour construire un nouveau stade national dans les temps, Bruxelles perd toute possibilité d’organiser l’Euro 2020. 

Les instances de l’UEFA ont préféré opter pour des solutions existantes, à portée de main. Le match d’ouverture se déroulera donc à Rome, quant aux quatre matchs initialement prévus dans notre capitale, ils seront récupérés par le stade de Wembley. Londres accueillera également les demi-finales et la finale, ainsi que trois matchs de groupe et un huitième de finale, en plus des quatre matchs initialement prévus à Bruxelles.

Le dossier de l’Eurostadium a déjà fait couler beaucoup d’encre. Devant être construit en dehors de la Région bruxelloise, sur la commune de Grimbergen, il a d’abord été plombé par une opposition flamande portée par la N-VA. Avant d’être décrié par les partis francophones — Ecolo et cdH en tête — notamment pour ses coûts immenses pour la collectivité. Son image ternie, et faisant profil bas, la Ville de Bruxelles confirme cepandant sa volonté de disposer d’un nouveau stade moderne, capable d’accueillir 45.000 places. 

Découvrez notre édition spéciale «Johnny» à partir de ce mardi en librairie ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Sur le même sujet
Plus d'actualité