Hôpitaux: Les limites des comparateurs de prix des mutualités

La Mutualité chrétienne et Solidaris proposent des outils pour estimer le coût des hôpitaux sur leur site web. Attention, il ne s'agit pas de devis.

BELGAIMAGE

La Mutualité chrétienne et Solidaris proposent chacune un simulateur du coût des hospitalisations en Belgique. Les deux outils sont extrêmement intuitifs. Il suffit d’indiquer le nom des établissements hospitaliers que vous souhaitez comparer, le type de chambre (individuelle, à deux lits ou commune) et le type de séjour (avec ou sans nuitées) pour obtenir les résultats recherchés. Ces mutuelles proposent des estimations pour les services les plus courants en hospitalisation classique (Maternité, chirurgie, gériatrie-revalidation, médecine interne et pédiatrie) et les groupes de traitements en hospitalisation de jour (dialyse, douleurs chroniques et orthopédie, notamment). Les montants affichés sur ces simulateurs sont généralement ceux obtenus après l’intervention de l’assurance obligatoire. Il s’agit donc de la somme que vous devez réellement payer. Enfin… presque. Ces comparateurs font état du montant moyen facturé aux membres de la mutualité concernée en 2015. Certains patients ont donc probablement été amenés à payer beaucoup plus et d’autres beaucoup moins. Ces comparateurs n’apportent donc que des estimations et jamais des devis. Pour évaluer au mieux le coût d’un séjour à l’hôpital, précise la MC et Solidaris, il est essentiel de se renseigner auprès de son médecin ou de l’établissement où il exerce avant l’admission. En gardant à l’esprit que les hôpitaux non plus ne donnent jamais de devis contractuel étant donné que le coût peut évoluer en fonction de complications médicales ou d’examens supplémentaires.  

Cliquez ci-dessous pour vous abonner et découvrir la totalité de notre dossier de la semaine. Rendez-vous également en librairie à partir de ce mercredi ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Moustique du 18 octobre 2017 - Cover ©Moustique

Sur le même sujet
Plus d'actualité