Erreurs médicales: la double peine des victimes

Mettre un pied dans un hôpital est un risque... Il n’y a jamais eu autant de plaintes et aussi peu de personnes indemnisées. Le Fonds des accidents médicaux - qui a récemment été condamné - est complètement débordé.

Neuf fois sur dix, l’erreur médicale survient à l’hôpital. ©BelgaImage

Les chiffres sont terribles. Et choquants. Depuis la création du Fonds des accidents médicaux (FAM), dans un cas sur cinq, les patients victimes d’erreurs médicales sont décédés. Plus de trois personnes sur dix souffrent d’une invalidité permanente. Et on estime qu’entre 2.000 et 5.000 personnes décèdent en Belgique, parmi les quelque 20 à 60.000 patients concernés. L’erreur médicale se déroule neuf fois sur dix à l’hôpital et principalement dans une salle d’opération (63%). Le mauvais diagnostic se trouve au premier plan de la problématique des erreurs médicales. Dans 70 % des cas, ces événements ne sont pas dûs à un défaut de compétence du corps médical mais à des “facteurs humains” liés au travail en équipe, et notamment à un manque de communication au sein du personnel soignant et avec les patients.

Pour découvrir la suite de l’article, rendez-vous en librairie ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Sur le même sujet
Plus d'actualité