À quoi ressemblera l’hôpital du futur ?

À travers le projet Delta, un nouvel hôpital - le Chirec, Clinique Edith Cavell - ouvre à Bruxelles en décembre. Pensé comme un “Rubik’s Cube”, il se transformera suivant l’évolution des soins et des technologies. Visite exclusive. 

Le Chirec, nouvel hôpital à l'entrée de Bruxelles ©BelgaImage

Dans le monde, ils sont des milliers, médecins, ingénieurs, architectes à penser à l’hôpital de demain. Mais concrètement, l’hôpital du futur, ce sera quoi? Un condensé de compétences humaines et technologiques qui répondront dans les meilleurs délais à un problème de santé. Dès que le soin aura permis au patient de sortir de “sa situation de crise”, l’objectif des médecins sera de poursuivre la revalidation en hôpital de jour ou au domicile du patient. La révolution numérique de la santé est en marche…

Trop de lits

Pourquoi construire un nouvel hôpital à Charleroi, dans moins d’un an à Liège et aujourd’hui à Bruxelles avec le centre hospitalier Edith Cavell? Pour optimaliser le suivi des patients et lutter contre un vieillissement constant du parc hospitalier belge. En Europe, les installations hospitalières ont, en moyenne, 33 ans. “On ne construit plus les hôpitaux comme avant. Aujourd’hui, ils sont pensés pour se transformer en permanence. Ils sont composés de plateaux modulables. Un véritable défi pour les gestionnaires et les architectes”, explique Bernard Leleu, chef de projet de l’hôpital Delta qu’il nous fait visiter en exclusivité.

Un Rubik’s Cube…

L’un des principaux changements dans la construction de l’hôpital se situe dans sa modularité. “Des salles qui aujourd’hui sont des chambres ou des bureaux pourront demain accueillir des soins de jour ou de l’accueil de gériatrie si nous manquons de place. Nous pourrons nous adapter aux évolutions des soins de santé et des technologies, ajoute Leleu. Le patient ne devra pas traverser tout l’hôpital. À côté des services des urgences, la plupart des examens pourront être réalisés sur des distances courtes.” Toutes ces évolutions n’ont qu’un objectif selon les concepteurs: mettre le patient au cœur de l’hôpital.

Pour découvrir la suite de l’article, rendez-vous en librairie ou sur notre édition numérique, sur iPad/iPhone et Android.

Sur le même sujet
Plus d'actualité