Les Belgians Cats de retour au pays

La médaille de bronze conquise par les Belgians Cats au Championnat d'Europe constitue la plus belle performance de l'histoire du basket belge.

©Belga

Elles se sont accaparées toute l’actualité sportive du week-end. Elles ont relégué au second plan le titre de champion de Belgique cycliste d’Oliver Naesen et la victoire de Daniel Ricciardo lors du rocambolesque grand prix d’Europe de Formule 1. Elles, ce sont nos basketteuses plus connues sous le nom de Belgian Cats. En s’imposant face à la Grèce dans la petite finale de l’Euro de basket ce dimanche, les filles entraînées par Philip Mestdagh ont terminé leur belle semaine en apothéose. Cette médaille de bronze est sans conteste la plus belle prouesse réalisée dans l’histoire du basket belge, tous genres confondus.

Retour sur une semaine fantastique

Cela fait dix ans que l’équipe féminine de basket n’a plus participé à un Euro. Un retour qui s’effectue par la grande porte. Les Cats entament leur tournoi avec l’objectif humble de faire bonne figure. Elles disposent successivement du Monténégro, de la Russie et de la Lettonie et terminent ainsi à une surprenante première place. Le quart de finale qui les attend comporte un enjeu de taille : une qualification pour la coupe du monde. Les Belges remportent ce match face à l’Italie et s’offre un billet, historique lui aussi, pour le Mondial. Leur tournoi est déjà réussi, le reste n’est que bonus. Mais les Cats veulent jouer à fond. Malheureusement, l’Espagne fait étalage de sa suprématie en demi et met fin aux rêves de finale. La suite est connue : une large victoire face à la Grèce et une médaille de bronze historique dans les bagages.

De l’ombre à la lumière, et puis ?

Les Belgian Cats rentraient ce lundi après-midi et un joli comité d’accueil les attendait. Mais que va-t-il rester de cet engouement soudain ? « Ça va malheureusement vite retomber. C’est difficile de faire bouger les choses, que ce soit au niveau des sponsors ou des politiques » regrette Kathy Wambé, ancienne joueuse en équipe nationale, dans L’Avenir. Comme bien d’autres sports, le basket en Belgique est beaucoup plus développé pour les hommes que pour les femmes. On dénombre 9 605 joueuses affiliées en Wallonie et à Bruxelles contre 26 769 joueurs. La fédération flamande de basket recense quant à elle 9 605 femmes et 27 687 hommes. L’Avenir met également en lumière un autre point : la faiblesse du championnat féminin belge. Compétition survolée par les Castorettes de Braine, celles-ci ne savent progresser qu’en Coupe d’Europe. Le futur est tout de même prometteur pour notre basket féminin : le noyau des Belgians Cats est jeune et bourré de talent. Leur participation à la prochaine coupe du monde attirera, on l’espère, tous les regards. Car dans le fond, du basket, ce sont elles qui en font la meilleure promotion.

Sur le même sujet
Plus d'actualité