Diesel: du labo à la route, 38.000 morts de différence

D’un côté, il y a les émissions affichées par le constructeur. De l’autre, celles émises en conditions réelles de circulation. Et entre les deux, la différence est immense…

belgaimage-115490528-full

En comparant les effets sur la santé de ce qu’auraient dû émettre les véhicules diesel s’ils avaient respecté les normes affichées avec la réalité des émissions, des chercheurs sont parvenus à une équation brutale: 4,6 millions de tonnes de dioxyde d’azote en trop égale 38.000 morts prématurées par an. Les résultats de cette enquête, détaillés dans la revue Nature, montrent que 80 % de ces décès «non naturels» ont eu lieu en Inde, en Chine et en Europe.

11.500 morts prématurés en Europe

Pour le seul continent européen, ce sont près de 11.500 personnes qui sont mortes à cause de constructeurs commercialisant des véhicules qui émettent plus que les normes affichées. Les émissions «autorisées» ont tué près de 28.500 personnes. En Inde, ce sont 9.400 morts attribuées à ces dépassements, pour 26.700 morts «dans les normes». En Chine, 10.700 décès sont attribués aux émissions en excès, pour 31.400 morts «en vitesse de croisière».

Les poids lourds sur le banc des accusés

Au banc des accusés: les poids lourds et les cars, responsables selon l’enquête des trois quarts de ces émissions «en excès». Les véhicules, dont les émissions ont été étudiées par le biais de 30 études réalisées en conduite réelle, ont émis 13,2 millions de tonnes de NOx, soit 4,6 Mt de plus que les 8,6 Mt attendues selon les tests réalisés en laboratoire.

Après VW

L’étude a été réalisée par l’ONG ICCT (Conseil international pour des transports propres) en collaboration avec l’Université du Colorado, l’Institut de l’environnement de Stockholm et l’Institut international pour l’analyse des systèmes appliqués, basé aux États-Unis. C’est cette même ICCT qui avait révélé le scandale Volkswagen. En 2013, elle dénonçait déjà les conditions dans lesquelles étaient réalisés les tests d’homologation.

Sur le même sujet
Plus d'actualité