Mayeur « jette l’écharpe » : vives tensions

Tant Laurette Onkelinx que Rudy Vervoort souhaitaient un geste rapide pour enrayer la spirale médiatique et ne pas affaiblir encore plus le PS bruxellois et fédéral. Si Karine Lalieux devenait bourgmestre, Mayeur déclinerait le poste de député fédéral.

belgaimage-115974101-full

Voilà ! Yvan Mayeur jette l’écharpe. Il va annoncer sa démission à sa majorité communale de son poste de bourgmestre de la Ville de Bruxelles. L’affaire du Samusocial ne lui laissait, faut-il le dire, plus beaucoup de latitude au sein de son parti. En coulisses, de nombreux élus bruxellois de la base s’inquiétaient de la portée de cette affaire sur l’image PS, déjà récemment écornée par plusieurs accros dont l’affaire Publifin. Du côté des cadors, Laurette Onkelinx et Rudi Vervoort ont donné un signal clair à Yvan Mayeur également. Dès l’aube, sur la Première, Rudi Vervoort lui demandait « d’envisager sa démission ».

A sa suite, la co-présidente d’Ecolo Zakia Khattabi, le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (sp.a), l’Open VLD, le CD&V…ces derniers ne faisaient qu’emboiter le pas du président des socialistes flamands John Crombez. Le mot « démission » était sur toutes les lèvres. Dans un communiqué, la secrétaire d’État bruxelloise et conseillère communale de l’opposition à la Ville de Bruxelles, Bianca Debaets (CD&V) précisait « que sa position  comme bourgmestre de la Ville de Bruxelles n’est plus tenable. »

Qui pour le remplacer ? Trois noms: Faouzia Hariche qui avait fait plus de voix que lui aux dernières élections communales, Karine Lalieux, infatigable députée fédérale à la Chambre ou Philippe Close, échevin des Finances, du Personnel et du Tourisme.

Si le choix devait se porter sur Karine Lalieux, elle devrait être remplacée à la Chambre par Yvan Mayeur… En tout cas en théorie puisqu’il est premier suppléant. Dans les faits, Yvan Mayeur ne souhaiterait toutefois pas prendre la direction de la Chambre dans le contexte actuel. A noter que, comme l’annonce, l’agence Belga, la présidente du CPAS de la Ville de Bruxelles Pascale Peraïta (PS) a également décidé de remettre sa démission.

Toute la soirée, les discussions se sont pousuivies sans qu’il n’y ait d’accord sur le nom du nouveau bourgmestre, ni sur celui du président du CPAS. Du côté du PS, on dément l’information selon laquelle Yvan Mayeur s’accrocherait finalement au poste d’échevin. Il devrait bien quitter le conseil communal. Cela devrait permettre aux socialistes flamands de reprendre les discussions. Les négocations vont se poursuivre ce matin…mais du côté du MR, on souhaite avoir la présidence du CPAS de Bruxelles, ce qui n’est pas encore acquis. 

 

 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité