Rougeole : 293 cas signalés

"On aurait eu 5 à 10 fois plus de cas si notre population n'avait pas été bien vaccinée", reconnaît le docteur Carole Schirvel de l'Agence wallonne pour une vie de qualité (Aviq).

sante_rougeole_aviq

Enfin ! Le pic de l’épidémie de rougeole est derrière nous. Cinq mois après l’apparition des premiers cas, l’Aviq, agence pour une vie de qualité fait le point sur la situation de la rougeole en Wallonie. « Notre couverture vaccinale est bonne. Pour rappel, les patients qui ont eu la rougeole étaient principalement des personnes déclarées non vaccinées (31%) ou ne connaissant pas leur statut vaccinal (58%). On aurait eu 5 à10 fois plus de cas si notre population n’avait pas été bien vaccinée » selon le docteur Carole Schirvel de l’Agence wallonne pour une vie de qualité (Aviq) :  » De ces 293 cas déclarés, 115 ont été hospitalisés et aucun décès n’est heureusement à déplorer. »

Un rappel indispensable

Pour rappel, l’épidémie a débuté mi-décembre par la déclaration d’un premier cas. Ensuite, le nombre de cas déclaré a augmenté jusqu’à atteindre un pic de 40 cas la semaine.  » Maintenant que l’épidémie est dernière nous, il est bon de rappeler que la deuxième dose de vaccination doit être effectuée. Actuellement, 25% de la population ne fait pas ce rappel qui offre une protection à vie » précise le docteur Carole Schirvel :  » Ces vaccins sont généralement administrés à un an et à 11/12 ans. L’ Aviq rappelle que  » pour être certain de son statut vaccinal, il est important de vérifier sa carte de vaccination ou de faire une prise de sang pour connaître son immunité face au virus. »

Sur le même sujet
Plus d'actualité