Salon de l’Auto | 2017, an de grâce pour le made in France

Les marques de l’Hexagone ont des projets de SUV plein les cartons.

New Peugeot 5008 ©Belga Image

Dès février-mars, le Peugeot 5008 II, grand frère du récent 3008, ouvrira le bal. Rallongé de 20 centimètres par rapport à ce dernier, le 5008 II mesurera 4,65 mètres de long, avec le même empattement (distance entre les trains roulants avant et arrière), soit 2,84 mètres, que le Citroën C4 Grand Picasso. Haut (1,64 mètre), il sera en fait la version familiale du 3008 II, dont il partage nombre de pièces de carrosserie et tout l’intérieur. Ses prix seront compris entre 26.400 et 43.750 euros. Le groupe PSA évoque en interne une production de 70 à 80.000 exemplaires du 5008 II chaque année.
Peugeot précédera son concurrent direct, le Renault Koleos, soit un gros Kadjar prévu pour le deuxième trimestre. Ce véhicule de la firme au losange est d’ailleurs déjà lancé en Asie. Il est fabriqué à Busan (en Corée) et à Wuhan (en Chine). 
Citroën proposera, pour sa part, à la fin du deuxième trimestre, son C3 Aircross, le remplaçant du monospace C3 Picasso. 
Enfin, à la même période, Dacia, la filiale roumaine de Renault, remplacera son célébrissime Duster à bas coûts. Toujours fabriqué à Pitesti (Roumanie), le nouveau venu devrait être nettement plus sexy… mais pas plus cher (à partir de 12.000 euros).

Plus d'actualité