Nouvelle vie pour John Legend

Sur son cinquième album, le chanteur soul abat les masques et retrouve ses sensations.

john_legend

“Ils disaient chante ce que tu connais mais j’ai chanté ce qu’ils voulaient”, déclare John Legend sur I Know Better, chanson qui ouvre son nouvel album Darkness And Light. Deux couplets plus loin, il avoue encore: “Legend est juste un nom, il y a des choses dont je ne suis pas fier”. Un mea-culpa honnête de la part d’un artiste hyper-doué hélas vite tombé dans la routine avec des disques aussi prévisibles que redondants. Après des débuts fracassants (Get Lifted, en 2004, sur lequel on retrouvait Kanye West et Snoop Dogg), Legend s’est en effet trop souvent contenté d’assurer ses ventes avec des tubes formatés et des collaborations juteuses. Dernier “coup” en date, Glory, titre enregistré en duo avec Common pour la B.O. du film Selma qui lui a valu un oscar en 2015, a redressé la barre. Et Darkness And Light confirme que John Legend a retrouvé la niaque. 

Comme son titre le laisse supposer (“Ombre et lumière”), ce cinquième album joue la carte de la transparence et de l’apaisement. Legend revient ici à ses premières amours lorsqu’il poussait des vocalises dans les chorales de son Ohio natal. Gospel, soul et blues rythment ce disque qui est réalisé, façon authentique, par Blake Mills, artisan du son pour Conor Oberst Alabama Shakes. On retrouve d’ailleurs Brittany Howard, chanteuse d’Alabama Shakes, sur la plage titulaire tapissée d’un orgue d’église et d’une basse langoureuse. Sur le singel Penthouse Floor, l’étoile montante Chance The Rapper vient pousser le flow tandis que la berceuse Right By You dédiée à sa fille Luna est transpercée d’un solo de saxophone de Kamasi Washington. Et même quand il retombe dans sa zone de confort et qu’il chante l’amour, Legend laisse parler l’émotion plutôt que la maîtrise. C’est le cas sur Temporary Painless et What You Do To Me. L’album se clôture avec Marching Into The Dark, chanson en forme de rédemption sur laquelle John Legend se rappelle que les plus beaux rêves sont ceux qui ne meurent jamais.

John Legend ©Sony Music

*** John Legend , Darkness And Light, Sony Music.

Plus d'actualité