The Voice Belgique livre ses nouvelles pépites

Une sixième saison, des jurés accrocheurs, trois talents prometteurs : c'est le bilan de cette première fournée des blinds du télécrochet de la RTBF.

1f0c41ab50958fc91cbf3b2dab67d8cd

Depuis 2012, on s’y est habitués : chaque début d’année annonce une nouvelle saison de The Voice Belgique. Autant dire qu’on est rompus à l’exercice des blinds, où de jeunes, et parfois moins jeunes, talents viennent présenter leurs atouts vocaux à une rangée de coachs retournés. Pour cette sixième saison, le patchwork du jury se compose du revenant Marc Pinilla, de l’habitué Quentin Mosimann, de l’indéboulonnable BJ Scott et d’une paire de rappeurs ultra-énergiques, Bigflo et Oli. De ce côté là, ça fait longtemps que la surprise est consommée. Si on était devant notre poste ce mardi soir, c’était surtout pour découvrir la nouvelle fournée de chanteurs made in Belgium de cette édition. Alors, frissons ou pas ? Le bilan est mitigé.

Malgré toute la mécanique du télécrochet, qui agit comme une madeleine de Proust au fil des ans et des éditions, on ne retiendra que trois talents de cette soirée d’inauguration. Le premier, c’est Jean-Marie. Avec sa dégaine à la cool, malgré ses 50 printemps bien entamés, le crooner s’est éclaté sur du Tom Jones. Sa voix, chaude et un peu cassée, charme les oreilles et provoque un buzz chez Bigflo et Oli qui se chargeront de le coacher. Les deux Toulousains l’avaient annoncé, ils ne sont pas là pour répondre aux clichés et ne buzzer que de l’urbain. Le second s’appelle Leutrim, sa stature rappelle un brin celle de Christophe Willem, mais il ne faut pas s’y fier. Sa reprise du « Gangsta’s Paradise » de Coolio le prouve dès les premières secondes : le bonhomme sait chanter, et surtout réinterpréter un classique sans le désincarner. Tous les coachs se retournent, mais le jeune homme de 23 ans décide de rejoindre l’équipe de Marc Pinilla.

Enfin, dernière surprise de la soirée, mais pas des moindres : Tyana. Avec son septum, son foulard dans les cheveux et son sourire communicatif, la jeune artiste américano-belge a enchanté le public. Sur scène, elle reprend Fancy d’Iggy Azalea et Charli XCX avec décontraction, ce qui lui vaut trois buzz de la part de BJ Scott, Quentin Mosimann et Marc Pinilla. Les frangins Olivio et Florian préfèrent passer leur tour : les mimiques vocales de la chanteuses sont trop copiées sur l’original. Peut-être auraient-ils dû dépasser leur rôle « d’être là où ne les attend pas » pour penser aux prochaines étapes de la compétition. La suite au prochain épisode.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité