Luxe, calme et sécurité

Le foie gras du nouvel an à peine digéré, on part faire un tour dans un monde débordant de luxe et d’argent… Gare à l’indigestion.

lieuxinterditsmonaco1_rtbf

Soirée royale, teintée d’or et argent, pour démarrer l’année. Lieux Interdits s’intéresse à Monaco, petit par la superficie (2 km2), grand par les mystères et les fantasmes collectifs! Ce rocher surplombant la grande bleue s’est construit une image de luxe, de grosses bagnoles et de vacances tranquilles pour milliardaires au paradis (fiscal) dans une principauté de pacotille. Lieux interdits annonce sa volonté de nous en faire découvrir les coulisses. Ne cherchez pas un documentaire brûlant dénonçant des réalités mafieuses, ici, Julie Morelle joue la carte du glam et nous guide dans des endroits mythiques et secrets.

Ça démarre inévitablement par les ors et les arts du Palais princier (et ses pièces fermées). On enchaîne, toujours dans la catégorie “faste” avec les caves de l’Hôtel de Paris. 500.000 bouteilles de millésimes inouïs, avec Joël Robuchon en guise de cerise sur le gâteau, confiant le bonheur de la vie principautaire. On poursuit avec les événements chic et frime qui rythment la vie de la communauté: le Grand Prix de F1, les courses de chevaux, les ballets… Le spectacle se révèle fascinant – et un chouïa écœurant. Une impression qui se confirme avec la dernière partie, sans doute la plus intéressante et instructive, la visite de la Maison d’arrêt aux cellules avec vue sur mer, puis surtout du Centre de télésurveillance, où l’on découvre que les touristes repus sont filmés par plus de 600 caméras. Big Albert is watching you…

Plus d'actualité