Accusé de viol par Flavie Flament, David Hamilton est mort

Le photographe anglais a été retrouvé mort. Il avait 83 ans.

David Hamilton ©Reporters

Dans une récente interview qu’elle nous a accordée, Flavie Flament revenait sur le combat qu’elle avait décidé de mener contre la prescription dans les dossiers d’abus sexuels. La ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol, venait de nommer l’animatrice de RTL à la tête d’une mission d’études sur cette question du délai de prescription dans les affaires de viol (en France, il est de vingt ans après la majorité pour les crimes sexuels commis sur des mineurs.) Flavie Flament s’est dite dévastée, vendredi soir, en apprenant le décès de David Hamilton,celui qu’elle accuse de l’avoir violé lorsqu’elle avait 13 ans.

Pointé du doigt – d’autres femmes ayant rapporté les mêmes faits dénoncés par Flavie Flament – le photographe a été retrouvé mort dans son appartement parisien. Selon certaines sources, des médicaments se trouvaient à côté du corps, ouvrant la piste du suicide. Depuis le début de l’affaire, David Hamilton clamait son innocence. Dans un communiqué, il avait dit n’avoir rien à se reprocher. Il avait par ailleurs décidé de déposer plainte pour diffamation.

Dans son livre – La consolation – Flavie Flament relate les circonstances du viol sans nommer son agresseur qu’elle désigne comme un célèbre photographe. Il y a dix jours, dans une vidéo postée sur le site de L’obs, elle livrait son nom, prête à affronter la menace d’une plainte. Rejointe dans ses accusations par trois autres victimes, elle nous confiait: “Que ma parole libérée ait pu en libérer d’autres, que d’autres femmes parlent, c’est quelque chose qui me porte au-delà de mon livre.”

D’origine anglaise, David Hamilton a imposé un style impressionniste et nostalgique qui a fait sa réputation. Il a marqué les années 70 et 80 avec une esthétique du flou et des images focalisant sur le mystère et la beauté des jeunes filles en fleurs. Un thème qu’il explore aussi au cinéma dans des films comme Bilitis, Laura, les ombres de l’été ou Tendres cousines.

David Hamilton ©AFP

Plus d'actualité