Mauro Pawlowski quitte dEUS

Le guitariste a annoncé son départ du groupe anversois après douze années de collaboration. Il  sa carrière solo. Il donnera son dernier concert avec dEUS le 10 février.

mauro

Tous les fans de rock connaissent son jeu racé, son look élégant et sa dégaine de dandy avec son éternel costard. Leader des mythiques Evil Superstars, auteur d’une belle carrière solo, aussi à l’aise dans des combos trash que dans l’exercice de reprises de chansons en flamand comme il vient de le proposer sur l’album ‘Afscheid in Kloten’, Mauro Pawlowski  était surtout connu pour son rôle de guitariste dans la formation anversoise dEUS qu’il avait rejointe voici douze ans. Dans une interview accordée au magazine Knack – à paraître demain-, il annonce qu’il quitte dEUS.

« Il ne s’agit pas d’une décision brusque ou forcée », assure l’artiste belge de 45 ans d’origine polonaise. « Les autres membres du groupe avaient déjà insisté plusieurs fois pour que je reste. Il y avait donc déjà des doutes de mon côté. Je me demandais souvent: ‘est-ce que tout cela est encore pour moi? Je ne suis pas le type d’artiste qui veut uniquement se concentrer sur la musique pop », explique encore Mauro Pawlowski. « Sans vouloir juger la mentalité des autres membres de dEUS, je prends une autre direction. Je ne suis plus assez motivé pour jouer exclusivement un rôle dans le monde de la pop. »

Mauro Pawlowski a rejoint le groupe dEUS en 2004 et a participé à la conception de quatre albums de dEUS: Pocket Revolution (2005), Vantage Point (2008), Keep You Close (2011) et Following Sea (2012). Il s’était encore produit cet été avec dEUS pour une poignée de concerts. Mauro donnera son tout dernier concert avec dEUS le 10 février prochain au Lotto Arena. Après quoi, le groupe a  laissé entendre par la voix de son leader Tom Barman, qu’il allait lever le pied. C’est, du reste, cette semaine que Tom Barman sort le deuxième album de son projet jazz TaxiWars dont nous vous proposons une interview dans le Moustique qui sort en librairie ce mercredi 5 octobre.

A DECOUVRIR DEMAIN DANS LE MOUSTIQUE L’INTERVIEW DE TOM BARMAN POUR LE NOUVEL ALBUM DE TAXIWARS « FEVER »

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité