Comment The Weeknd fait le hold-up de la rentrée

Starboy, son single époustouflant avec Daft Punk, ratisse tout sur son passage. Découvrez-le ici. Tout s'annonce plutôt bien pour le nouvel album de l'artiste canadien qui sort ce 25 novembre.

the-weeknd

Dévoilé depuis quelques heures sur la Toile, le nouveau clip de The Weeknd empile les vues et suscite les commentaires dithryambiques. Et c’est mérité. Associé à Daft Punk, le jeune rappeur/dj/producteur canadien à la voix de velours confirme sa mue. Non seulement, il s’est coupé les cheveux (une bonne nouvelle) mais semble aussi oublier les fantômes de Michael Jackson pour voguer vers des sons plus électro et macérés de manière moins prévisible que sur son dernier album en date « Beauty Behind The Madness » réalisé avec le hitmaker Max Martin (Lana Del Rey, Katy Perry, Ed Sheeran).

Dans le clip aux ambiances nocturnes et à l ‘esthétique Drive, Abel Tesfaye, alias The Weeknd, déambule dans un appart’, les mains gantées de cuir. Il passe devant des tableaux à l’effigie des deux robots de Daft Punk mais aussi devant une pléthore de disques d’or qu’il finit pas fracasser. Pour les fans, le message est clair. Avec Starboy, le single sui donne aussi son titre à son nouvel album à paraître le 25 novembre, le Canadien enterre son passé et entre dans une nouvelle dimension. Si le disque est à la hauteur du single, ça sent le gros carton. Notes de piano, voix qui monte très haut dans le refrain, bidouillages électro/disco des Daft Punk et refrain (« I’m a motherfucking Starboy ») qui sonne comme un slogan. Tout y est… Vivement la suite.

 

 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité