Euh, la websérie belge qui séduit Canal+

C'est ce lundi que débarque la deuxième saison de Euh. Imaginée par la RTBF, la websérie s'exporte en France. Et c'est mérité.

euh2_rtbf

Si on a évoqué récemment la réussite des nouvelles séries télé belges sur la RTBF, la chaîne publique semble être en train de réussir un autre pari: celui de faire émerger quelques-uns de nos talents à travers un support bien dans l’air du temps: la websérie.

Dévoilée au Cinéma Galeries à Bruxelles, la deuxième saison de Euh, qui surgira sur le web ce lundi 5 septembre (et en télé, sur La Deux), a marqué les esprits. Pour rappel, ce feuilleton, lauréat en 2014 d’un premier appel à projets, met en scène Benoît – campé par l’atypique Mathieu Debaty (photo) – un personnage souffrant d’aboulie, un syndrome empêchant les personnes de faire des choix de vie: il n’a ainsi ni copine ni boulot ni projet! En filigrane de cette thématique plutôt sérieuse, ses trois créateurs (Brieuc de Goussencourt, Grégory Beghin et Ben Dessy) ont su créer un univers aussi singulier qu’original, dans un registre loin d’être aisé: la comédie.

La première saison, composée de 10 épisodes de 5 minutes, pouvait être qualifiée d’encourageante. Mais l’équipe a su ici dans ces 6 nouveaux épisodes, un peu plus longs, pleinement profiter de l’arrivée de nouveaux moyens (via l’investissement de Canal +, notamment) et justifier sa large reconnaissance dans les festivals internationaux du genre: Meilleure réalisation et production à Marseille, Prix de la Francophonie à Paris, Meilleure comédie à Montréal… Le niveau de la réalisation est clairement monté d’un cran, l’écriture est plus fine, le rythme plus soutenu. Les interprètes font preuve d’une grande justesse – Marijke Pinoy, une star flamande, s’est à son tour laissé séduire par l’aventure – et surtout, dans cette sphère décalée et loufoque, on rit. Souvent!

Alors qu’une troisième saison d’Euh n’est pas à exclure, la RTBF va continuer d’étoffer son catalogue (Typique, Burkland…), puisqu’à la fin de ce mois, elle appellera les internautes à voter pour l’une des cinq webséries rescapées de son dernier appel, à savoir entre Exit, Frangines, Hologramme, La Théorie du Y et Tribu 6.5, qui ont chacune tourné leur pilote cet été. De quoi booster encore un peu plus l’engouement actuel autour de la création belge…
 

Sur le même sujet
Plus d'actualité