Le BSF prend son envol

Pour sa quinzième édition, le festival urbain propose bien plus qu’une affiche artistique prestigieuse.

illus3116_bsf

Festival Internationale, équilibrée, éclectique, accueillant sur ses quatre podiums (place des Palais, Mont des Arts, Madeleine, club de la Salle des Guichets) aussi bien des noms confirmés que des découvertes, la programmation de la quinzième édition du Brussels Summer Festival n’oublie pas non plus la scène noir-jaune-rouge. Sur une programmation de nonante artistes, près d’un tiers d’entre eux sont des Belges. C’est le BSF qu’a ainsi choisi Balthazar, l’une des meilleures formations rock du moment, pour donner l’une de ses rares prestations de l’été. On retrouve aussi à l’affiche le phénomène électro Lost Frequencies, les vaillants vétérans Hooverphonic, l’élégant chansonnier Antoine Hénaut, les Liégeois Roscoe et Hollywood Porn Stars, la pianiste anversoise An Pierlé, les rappeurs de La Smala, la révélation Mustii ou encore le hitmaker GRANGEORGE.

Même disparité sur la scène française. Louise Attaque et Mickey 3D fêteront comme il se doit leur grand retour de même que le pionnier de la french touch Ludovic Navarre, alias St Germain. Derrière le phénomène de l’année 2015 Louane, on trouve aussi les revenants Louise Attaque et Mickey 3D, le rock flamboyant de Feu! Chatterton, l’électro-pop hédoniste de Hyphen Hyphen, les beats hallucinés de Flavien Berger, la pianiste montréalaise Béatrice Martin, alias Cœur de Pirate, la douce Grande Sophie, l’éternel rebelle Hubert-Félix Thiéfaine ou encore le trublion Joeystarr accompagné de son pote Nathy pour le projet festif Caribbean Starr. Des États-Unis, nous vient notamment la formation hip-hop/rock new-yorkaise Fun Lovin’ Criminals qui fêtera au Mont des Arts le vingtième anniversaire de son classique “Come Find Yourself”. En droite ligne de Lagos nous arrive le prince du blues funk nigérian Keziah Jones alors que Songhoy Blues fera résonner ses racines maliennes dans ses compositions incantatoires. Nous pourrons aussi goûter aux effluves pop du touche-à-tout suédois Jay-Jay Johanson, au songwriting rimbaldien de l’Anglais Pete Doherty, à la soul teintée de rhythm and blues du Trinidadien Markus Mann ou encore au cocktail improbable de reggae/dub/jazz servi par le groupe néo-zélandais Fat Freddy’s Drop. Un joli tour du monde.

Avec son ticket combi “10-Day Pass” à 65 €, le BSF s’impose toujours comme l’un des festivals les plus accessibles d’Europe. On rappelle que ce Pass offre la possibilité à ses détenteurs de visiter des musées à prix réduit et de bénéficier de conditions avantageuses dans plusieurs autres lieux (Horeca, magasins, expos,…). Et, c’est devenu la norme, les mesures de sécurité ont été renforcées de manière drastique. Bref, toutes les conditions sont réunies pour vivre une édition de rêve et permettre aux familles de découvrir Bruxelles d’une autre manière.

BRUSSELS SUMMER FESTIVAL, du 5 au 14/8. Bruxelles. www.bsf.be

La suite de notre dossier dans le Moustique du 3 août 2016 et sur notre kiosque en ligne

Sur le même sujet
Plus d'actualité