Morandini contre-attaque au bal des hyènes

Jean-Marc Morandini s'est défendu, pour la première fois, face aux accusations publiées dans l'enquête des Inrocks. Sa ligne de défense est simple : tout est faux, c'est un complot. Le gros mot est lâché mais peut-être pas totalement erroné.

isopix_22589964-021

Elle n’est pas simple la vie de sniper du PAF quand on semble avoir la sexualité d’un DSK Face aux accusations d’harcèlement sexuel sur des mineurs, de castings bidonnés en se cachant derrière un pseudonyme d’une supposée réalisatrice (qui ne serait personne d’autre que Morandini himself, vous suivez?), que répond Jean-Marc Morandini ?

Tout simplement que tout est faux même si, ok il l’avoue, il a une petite boite de production et comme toutes les petites boites il commet quelques maladresses.Genre demander à des comédiens de se masturber sur une vidéo ou inviter des jeunes garçons de 16 ans pour des hammams à la maison? Genre utiliser un pseudonyme « Catherine Leclerc » pour faire lesdites demandes sous le couvert « d’une demande de la réalisatrice »?

Et bien oui, répond l’animateur, tout ça c’est du bidon. Pire c’est  un grand complot ourdi par ses deux ennemis jurés : Marc-Olivier Fogiel et Mathieu Delormeau rejoints par un invité surprise : l’amant dans le placard sous les traits de Chris Bieber, ce pathétique non-sosie de Justin dont la notoriété dépasse dès à présent la banlieue de Verviers et les téléspectacteurs de mauvaise télé-réalité (on se permet ce conseil : si vous aimez rire de la télé dans ses plus horribles habits, foncez sur Youtube et tapez « les sosies à Hollywood »).

Et pourquoi les deux complices auraient balancé tout cela à la presse ? Mais parce que le brave Jean-Marc n’arrête pas de dire du mal des audiences des émissions de Marc-Olivier. Alors ils se vengent. Un peu léger? Non pour Morandini qui attaque en justice Fogiel, les Inrocks (dont le propriétaire est également associé de Marc-Olivier Fogiel) et Mathieu Delormeau.

Plaintes qui n’ont pas calmé les personnes citées : Les Inrocks remettent une couche et les deux animateurs réagissent via leur compte Twitter respectif. 

Et Marc-O qui annonce dans la foulée porter plainte contre Morandini. On peut d’ailleurs s’interroger sur le timing et les acteurs de ce mauvais vaudeville. L’enquête sort dans un magazine peu habitué à ce genre de dossiers (un changement de ligne éditoriale qui va se confirmer?) et appartenant, on le rappelle, à l’associé de Marc-Olivier Fogiel qu’on retrouve en première ligne, les faits semblaient plus que connus du « petit monde » (ce qui n’excuse rien) et tout cela donne l’impression d’un gars esseulé face à une meute bien organisée reposant sur des réseaux bien huilés. Le feuilleton de l’été, si son histoire est bien pourrie, peut compter sur de bons scénaristes et réalisateurs.

Et Europe 1 dans tout ça ? La radio où JM Morandini officie tous les matins entre 9 et 12 heures, au grand bonheur des audiences de la chaine, semble décidée à suspendre l’animateur le temps que l’affaire soit éclaircie. L’annonce n’est pas officielle mais plusieurs sources concordantes le confirment comme l’explique le Figaro qui précise que plus de 30 personnes ont déjà postulé pour le poste du supposé libidineux animateur.

L’été a son feuilleton pathético-médiatique et son nom est tout trouvé : le bal des hyènes.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité