#LondonIsOpen: La ville de Londres a-t-elle plagié une jeune boite créative belge?

Le nouveau maire de Londres Sadiq Khan souhaite, avec la campagne #LondonIsOpen, rassurer les investisseurs et les résidents étrangers: Londres reste une ville accueillante. "Petit" souci: le clip de la campagne lancé le 18 juillet est fort fort semblable à une vidéo belge promouvant l'accueil des… réfugiés. Grand écart de valeurs et malaise intellectuel.

refugieslondonisopen

Des portes de maison qui s’ouvrent dans les deux vidéos, la même musique, les angles de prise de vue fort semblables, il semble très compliqué de croire au hasard quand on compare les deux vidéos. L’une réalisée en 2015 (voir ci-dessus)  par  une société belge de deux personnes (Marine Vincent et Pierre Jadot), Bonjour Internet et l’autre, réalisée en juillet 2016 (voir ci-dessous), par Freuds Communication, une société anglaise comptant plus de 200 employés.

Difficile de ne pas y voir une forte inspiration, difficile de ne pas se dire que la campagne lancée par la capitale anglaise n’a pas un goût de déjà vu.

Pierre Jadot, un des deux créateurs et employés de Bonjour Internet, ne compte cependant pas en rester là et à mandater un avocat spécialisé pour réagir de manière adéquate. « On a absolument rien contre le maire de Londres ou sa campagne mais on ne peut rester inactifs face à ces étranges similitudes. De plus, le message de notre vidéo était orienté vers l’accueil des réfugiés et là, on est plutôt dans une démarche commerciale pure et dure. Gênant ».

Et c’est peu dire que « Bonjour Internet » s’attaque à plus grand que lui. La campagne #LondonIsOpen est soutenue par la nouvelle Première ministre Theresa May, l’ancien maire de Londres, héros du Brexit et désormais ministre des affaires étrangères Boris Johnson. Même Google a décidé de soutenir cette opération. Ni plus ni moins.

Sur le même sujet
Plus d'actualité