Décès de l’icône punk new-yorkaise Alan Vega

Le créateur de groupe new-yorkais Suicide était âgé de 78 ans. Christophe venait d'enregistrer avec lui  le duo Tangerine sur son album "Les Vestiges du Chaos".

 

vega

C’est le groupe californien Allah-Las, présent ce samedi à Dour, qui nous a appris la triste nouvelle via son facebook. Alan Vega, figure marquante de la scène punk new-yorkaise des années 70, est décédé ce 16 juillet à l’âge de 78 ans. Né à Brooklyn, influencé par la voix de crooner Frank Sinatra, les 78 tours rockabilly du label Sun et l’attitude scénique des Stooges, Vega avait formé le groupe Suicide en 1970 avec Martin Rev. Très vite, Suicide s’est taillé une solide réputation sur la scène undergroud new-yorkaise du CBGB’s en mélangeant primitivisme rock, sonorités avant-gardistes, usage intensif des boîtes à rythme et déjà zestes d’électro. En 1980, Alan Vega avait décroché un tube improbable en solo avec le cultissime Juxe Box Baby. Le mythique « 23 minutes over Brussels », capté à l’Ancienne Belgique en 1978 en première partie d’Elvis Costello, s’impose comme un témoignage mythique des prestations sans concession de Suicide.

Fan absolu, le chanteur des Mots Bleus Christophe a collaboré avec Alan Vega sur Tangerine, chanson extraite de son dernier album « Les vestiges du chaos » , paru au printemps dernier. Lors de son récent concert aux Ardentes, Christophe avait interprété Tangerine en samplant la voix d’Alan Vega qui sortait d’un juke-box placé sur scène.

 

 

 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité