Jean-Marc Morandini, de la trash TV au compost du PAF?

La saga Morandini est bien partie pour être « l'affaire de l'été » en France et causer la chute de celui qui n'a jamais cessé d'incarner la « télé poubelle » depuis la fin des années 90.

belgaimage-84391142

Jean-Marc Morandini est-il un pervers? Une sorte de DSK des ondes et du petit écran ? Celui qui était annoncé sur iTélé à la rentrée va-t-il connaître une sortie de route suite aux révélations des Inrocks de cette semaine ? Au vu des informations qui se succèdent et face au silence du présentateur qui a juste annoncé vouloir porter plainte, on peut le penser.

Morandini, de la télé de caniveau au web racoleur

Durant les années 90, le jeune présentateur sans limites et sans grande déontologie, fait le bonheur de l’audimat de TF1 avec « Tout est Possible ». Durant quatre ans, jusqu’à un dérapage final qui forcera TF1 à l’éjecter, l’animateur déploie sur antenne tout ce qui peut se faire de glauque et de voyeur. Ejecté des écrans, il rebondit en radio, de Chérie FM à RMC, et lance dans la foulée son premier site web.

Depuis 2003, le « trash-man » fait les beaux jours et les belles audiences d’Europe 1 avec des passages télé sur D8, Match TV puis récemment NRJ12. Toujours dans les années 2000,Morandini lance son blog « sur les médias » et devient incontournable avec ses centaines de milliers de followers et de fans sur Facebook même si ses chiffres d’audience feront l’objet de diverses plaintes pour manipulation.

Morandini ou Catherine Leclerc, producteur libidineux?

Le 12 juillet, les Inrocks lâchent la bombe concernant la websérie « Les Faucons », l’histoire d’une équipe de foot bien loin de ce que l’on peut imaginer en regardant « Les Héros du gazon ». Scènes de nu, de masturbation, épilation totale du torse et du sexe sont demandés aux acteurs par la producteur, une certaine Catherine Leclerc derrière laquelle se cacherait Morandini himself.

Lâché par le sérail des médias qui n’attendait que ça pour se venger du « pitbull » qui ne manque jamais de le tacler , enfoncé par les comédiens de la websérie qui osent s’exprimer ouvertement, le désormais paria a été sommé par la direction d’Europe 1 d’écourter ses vacances pour venir s’expliquer. Pendant ce temps, iTélé où l’animateur était attendu à la rentrée, a fermé la porte à toute future collaboration.

Sur le même sujet
Plus d'actualité