90.000 personnes aux Ardentes : record historique

Le festival restera sur le même site en 2017 et affirmera encore davantage sa programmation urbaine. Moustique vous dévoile  ses tops et ses flops.

28180416606_3e56b80883_k

La onzième édition des Ardentes se clôture sur un bilan positif. Au total, 90.000 personnes ont assisté au festival qui, pour rappel, se déclinait pour la première fois sur cinq jours (du mercredi 6 au dimanche 10 juillet). C’est beaucoup plus qu’en 2015 (64.000 avec le flop Kendrick Lamar) et qu’en 2015 (76.000 avec Stromae). Selon les chiffres annoncés par les organisateurs, il y avait 17.000 festivaliers le mercredi (Indochine), 16.000 le vendredi (Mark Ronson), 18.000 vendredi (2 Many DJ’s), 20.000 (Pharrell Williams) et 19.000 ce dimanche avec Future et Nekfeu en têtes d’affiche.

Fortes de ce score, les Ardentes entendent poursuivre leur mutation pour s’imposer comme le festival urbain de référence avec une programmation hip-hop et R&B encore plus marquée en 2017. « Nous nous réjouissons aussi de l’évolution du public« , souligne Gaëtan Servais, coorganisateur des Ardentes avec Fabrice Lemproye. « Cette année, l’audience était plus jeune, plus bigarrée et davantage multiculturelle et ça nous rend très fiers. » Autre satisfaction de l’équipe des Ardentes, il n’est désormais plus question de déménagement. En 2017, le festival aura bien lieu -et sans doute à nouveau sur quatre jours- sur le site du Parc Astrid.  « Nos efforts ont payé. Le site est plus confortable, le nouvel espace Wallifornia Park a convaincu les festivaliers, l’Espace des Saveurs (où on trouve les stands de restauration) est plus aéré…« Toutes ces adaptations,  pour la plupart réaliseés sur fonds propres, répondent aux attentes d’un public plus jeune qui attend plus, voire autre chose qu’une succession d’artistes sur une affiche. « Nous sommes entrés dans l’ère du festival 3.0« , conclut encore Gaëtan Servais. Cette édition 2016 avait un bugdet de 4 millions d’euros, dont 2,2 millions de cachets artistiques.

Le top 10 Moustique des concerts (dans le désordre)

Christophe

Cat Power

Bigflo & Oli

Jurassic 5

Dan San

Action Bronson

STUFF.

2 Many Dj’s

Section Boyz

Charles Bradley & His Extraordinaries

 

Le flop 5 de Moustique

Les annulations de MacMiller, Young Thug et de Little Simz pour la journée de jeudi, ça fait beaucoup.

Les bavardages intempestifs pendant les concerts les plus intimistes (Cat Power, Dan San, Christophe).

Le non spectacle des pourtant très attendus PNL.

Les problèmes récurrents de son sur les scènes couvertes.

La programmation électro en roue libre du samedi soir.

 

Les 3 idées à réitérer en 2017.

Un ticket combi qui n’augmente pas.

Le Wallonia Park.

L’accueil toujours optimal réservé au public. Ici, tout le monde sourit. Et ça donne les vibes.

 

 

 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité