Hé, mademoiselle…

Le harcèlement de rue est une réalité pesante pour beaucoup. Retour sur un délit presque banal.

reporters_harcelement_belgaimage-91713281

«Mais pourquoi tu t’énerves? C’est un compliment de se faire siffler…» C’est avec ce genre de petites phrases, sans doute fondées pour leur auteur, que débute la normalisation du harcèlement de rue. Toutes les femmes ont vécu l’expérience. Se faire siffler et/ou essuyer des commentaires désobligeants et/ou encaisser des insultes et/ou se faire suivre par un ou plusieurs gaillard(s) lourdingue(s). Uniquement parce qu’elles passaient par là. En Belgique, le documentaire d’une étudiante bruxelloise – qui, en 2012, a filmé en caméra cachée son parcours dans la ville, perpétuellement interrompu par des phrases et des regards inappropriés – a mis le problème en lumière. Même si beaucoup refusent de le voir comme tel: «Après tout, les hommes sont des hommes…» Comme si virilité et harcèlement avaient quoi que ce soit en commun.

En 2014, une loi sanctionnant le harcèlement de rue a vu le jour. Mais les plaintes sont rares. Parce qu’il est difficile de prouver les faits et que peu de femmes souhaitent porter devant la justice ce qu’elles ont – elles aussi – fini par intégrer comme «pas si grave» ou inévitable…. Le harcèlement de rue est pourtant un véritable problème de société. Certains argueront qu’il y a pire, à l’étranger. Mais on peut toujours trouver pire. Comment, dès lors, endiguer ce phénomène? L’éducation et la sensibilisation semblent de bons débuts. Reporters rediffuse un documentaire sur ce harcèlement et les initiatives mises en place pour le combattre. Si le reportage n’est pas inédit, Charles Neuforge a ajouté quelques nouveautés à l’émission. Ses plateaux, tournés sur le marché de Saint-Gilles (à Bruxelles), sont l’occasion de demander aux passants ce qu’ils pensent du phénomène et de les interroger sur leur propre vécu. De quoi sensibiliser sur ce sexisme ordinaire, véritable plaie pour une société qui se veut moderne et égalitaire.

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité