L’émission d’Arthur passe à la trappe

Cinq à Sept, le nouveau talk-show de TF1, est déjà déprogrammé

2048x1536-fit_cinq-sept-arthur-finalement-deprogrammee-plus-tot-prevu-tf1

Deux semaines. C’est le temps qu’il aura fallu à l’ancien roi des talk-shows de TF1 pour que son Cinq à Sept soit déprogrammé, et ce dès le 4 juillet alors que l’émission aurait dû s’afficher à l’écran une semaine de plus. Un coup dur pour Arthur, qui pensait faire la nique à son rival de D8, Cyril Hanouna, avec cette nouveauté. Mais le public n’a pas adhéré à la formule proposée: le jour de son lancement, l’émission n’a rassemblé que 1,3 millions de téléspectateurs, un score qui s’est effondré à 790.000 quelques jours plus tard. Un échec pour la chaîne privée et ses impératifs d’audiences.

Pour motiver cette annulation, TF1 évoque le climat particulier de ces dernières semaines. « Cet arrêt est lié à la fois à la force de l’Euro et au fait qu’il est compliqué de faire émerger une émission d’actualité joyeuse dans un contexte si difficile » Un mauvais timing qui laisse une chance au talk-show de renaître de ses cendres, comme la chaîne le laisse sous-entendre. Avec un peu de chance, et beaucoup de remaniements, le programme pourrait réapparaître à la rentrée. Mais notre petit doigt n’y croit pas trop. La raison? Le concept même de l’émission laisse à désirer. Trop fouillis, trop hétérogène, Cinq à Sept part dans tous les sens et semble vouloir plaire à tous les publics avec des séquences comme la (ringarde) Couscoussière aux cadeaux et des quizz du genre « A qui appartient cette coupe de footballeur » portés par une tripotée de chroniqueurs trop attendus. Bref, pour concurrencer Cyril Hanouna et sa bande sur son terrain de jeu, il va falloir revoir sa copie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité