Quand Barack Obama et Jimmy Fallon retournent la télévision américaine

Jimmy Fallon est tellement un habitué des grands coups qu'on en oublierait son génie. Mais quand c'est Obama himself qui vient déclamer son bilan en "slow soul" durant le Tonight Show starring Jimmy Fallon, c'est juste énorme.

capture1

Alors que les primaires démocrates ont rendu leur verdict, que la campagne présidentielle peut donc se lancer officiellement, même si on attend encore les conventions des deux partis, entre Donald Trump et Hillary Clinton, Barack Obama s’est fendu d’un moment tout en élégance et contrôle comme il a habitué le monde entier au cours de ses 8 années de présidence. Jamais avare d’un bon mot pour les journalistes lors de ses discours, toujours bien placé pour la photo qui fera date, le président américain termine son mandat en défendant son bilan.

Jimmy Fallon lui, roi du show, n’a jamais caché sa sympathie pour le premier président métisse des Etats-Unis. Et quand Barack prend le micro, c’est l’effervescence dans la salle et sur les réseaux sociaux. Défendant son ObamaCare, la relance économique, le TTIP, l’avancée des droits des homosexuels durant sa présidence, son implication dans les énergies vertes et la luttre contre le réchauffement climatique, Barack Obama a également égratiné le candidat républicain Donald Trump à plusieurs reprises. D’abord sérieusement en rappelant que le monde entier allait avoir les yeux fixés sur les USA et que les Américains devaient se montrer à la hauteur de la tâche qui les attend et ensuite sur le ton de la boutade en signalant qu’il ne regarderait jamais le show « Orange is not the new black ». Allusion à peine voilée au bronzage « carotte » du Républicain.

Barack Obama a pu dérouler sur le plateau bienveillant de Jimmy Fallon sans la moindre contradiction son bilan politique et a réaffirmé son talent inné, ou à peine travaillé, pour le show.finissant le job par un “double drop the mic ». Classe. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité