Hanouna/Arthur: le bras-de-fer continue…

Touche pas à mon poste annonce la fin des Enfants de la télé. Cyril Hanouna ricane, Arthur dément.

hanouna5

Ces deux-là ne vieilliront pas ensemble… L’hebdo show a cristallisé la hargne de l’animateur de D8 qui ne rate pas à une occasion d’accuser, démonter ou railler celui de TF1. Le 4e numéro du nouveau divertissement est diffusé ce soir, après la finale de Koh-Lanta. L’essai s’étant révélé concluant, on découvrira le 6 juin la version quotidienne du concept, intitulée cette fois Cinq à sept avec Arthur, qui connaîtra quelques aménagements – comme l’arrivée de Marianne James dans l’équipe de chroniqueurs.

Et Hanouna ne décolère pas. D’abord parce qu’il n’a pas l’habitude de décolérer, ensuite parce qu’il considère qu’on lui a tout piqué. Difficile de trancher: depuis la télé de papa, on a connu toutes les formes du talk-show-humoristique-avec-chroniqueurs. Arthur a en tout cas un parcours jalonné de belles idées qui plaident pour lui, et surtout la capacité de rendre coup pour coup avec le sourire – faisant encore plus passer Hanouna pour un Louis de Funès en pleine crise.

Dernière passe d’armes en date: l’arrêt des Enfants de la télé, annoncé par Thierry Moreau dans Touche pas à mon poste. Hanouna a mis en cause les mauvaises audiences des dernières émissions (2,9 millions pour la spéciale Visiteurs) et la lassitude des téléspectateurs. « De toutes façons les gars… 21 ans! Tout le monde aimerait faire la carrière d’Arthur. Même si ça se termine là, c’est déjà énorme. Moi si j’étais lui, j’arrêterais et j’irais jouer au jokari! Il a fait ce qu’il avait à faire. » Et paf, un petit coup de pied du gamin (41 ans) au vieillard (50 ans) en passant.

Arthur a démenti clairement via Twitter: « Les amis, méfiez-vous toujours des scoops en bois », et donné rendez-vous aux téléspectateurs devant la dernière de L’hebdo show, en attendant Cinq à sept et les (éventuels?) futurs Enfants de la télé.

Le feuilleton médiatique de l’année n’a pas fini de rebondir…

Sur le même sujet
Plus d'actualité