The Voice Belgique: au lendemain du live de Pâques

Cette année, Moustique demande à des personnalités de nous raconter "leurs" lives de The Voice. Nicolas Witczak, journaliste chez Femmes d'aujourd'hui et chroniqueur sur les radios de la RTBF, nous débriefe cette deuxième soirée des Lives.

the_voice_5_-_live_2

Commençons avec le positif: qu’est-ce qui t’a émerveillé hier, dans ce deuxième live?

La prestation de Belinda sur Come de Jain. Depuis le début de son parcours, elle n’a pas fait une seule fausse note, aucun faux pas. Je trouve ça vraiment dommage qu’on l’élimine alors qu’elle a une voix exceptionnelle. Elle n’a pas encore eu le temps de montrer l’étendue de son talent, mais on la retrouvera sans doute en dehors de l’émission. Et puis Birdy, qui était l’invitée de ce deuxième live, était exceptionnelle.

Au contraire, quelles prestations t’ont déçu, s’il y en a?

Celle de Davide. Rien à dire au niveau vocal, c’est clair qu’il a du talent, mais par contre il ne fait passer aucune émotion. Il ne dégage rien sur scène. Je ne le trouvais pas lumineux, il se fondait trop parmi les danseurs.

Les choristes aussi étaient très présents, hier soir…

A certains moments, c’était même énervant. Avec Laura, par exemple, qui chantait Single Ladies de Beyoncé, c’était limite inaudible. On entendait plus les choristes derrière qu’elle. Ça cassait tout, le rythme, le show. Ça lui a porté préjudice.

Qu’as-tu pensé des coachs, de leur hommage et de leurs commentaires, dans ce deuxième live?

J’ai bien aimé leur hommage à Bruxelles, c’était un joli moment, en douceur. Ça tombait à pic pour ouvrir l’émission, même si ça ne m’a pas transcendé. Par contre, je trouvais dommage qu’ils ne commentent pas plus les prestations des talents. J’imagine qu’on leur a demandé de faire court pour réduire la durée de l’émission, mais du coup j’avais un goût de trop peu. Les Cats on Trees n’ont quasi pas ouvert la bouche! En fait, on découvre plus les coachs en fonction des morceaux qu’ils choisissent et des arrangements qu’ils font pour les candidats qu’à travers leurs mots. Mais c’est une facette intéressante aussi.

Les looks des talents t’ont marqué? Qu’est-ce que tu en as pensé?

C’était varié, c’est le moins que l’on puisse dire. Il y avait franchement des chouettes looks et d’autres qui laissaient un peu plus à désirer. Je pense notamment à Aline, qui parce qu’elle chantait du Lady Gaga, s’est vu attribuer une longue robe fendue avec culotte apparente. Mais le pire, c’était sans doute Tiffany. Ils l’avaient habillée comme si elle sortait des années 80, avec choucroute et chemise en jeans sans manches. Et puis la pauvre Lyssia aussi avec sa salopette… Trop moulante. Ils choisissent un stylisme qui ne correspond pas forcément à l’image qu’on se fait des candidats. Alors qu’il y avait quelques jolis looks, certains qui étaient vraiment mis en valeur. C’est dommage pour les autres.

Suite aux attentats et à la suppression d’un épisode de The Voice Belgique, la mécanique des lives est remaniée: en bref, il y aura deux fois plus d’éliminés la semaine prochaine pour arriver au juste nombre de candidats lors des demi-finales et de la finale du télé-crochet de la RTBF.

Sur le même sujet
Plus d'actualité