Michel Drucker sauve sa peau

Selon le papy de la télé, Vivement dimanche occupera en septembre la tranche 18-20 h.

drucker

Depuis l’arrivée de Delphine Ernotte à la tête de France Télévisions, plus aucune émission n’est à l’abri. Si Julien Lepers a été ficelé le premier sur le siège éjectable, d’autres s’apprêtent à le suivre. Michel Drucker, doyen vénéré mais angoissé, a toujours voulu se garder le choix, au moins en apparence. Depuis quelques semaines, il laissait donc entendre qu’au moment de renouveler son contrat, en juin, il pourrait réenvisager son avenir télé, voire prendre une année sabbatique pour se laisser la force de continuer son one-man-show Seul avec vous. Par ailleurs, des rumeurs insistantes évoquaient une volonté de France Télé de ne lui proposer qu’un contrat d’un an, pour un Vivement dimanche limité en avant-soirée.

Prenant les devants, Drucker a donc déclaré, dans une interview sur le site de Paris Match, que dès septembre, il concentrerait son talk-show sur la tranche 18-20 h, sacrifiant donc la première partie de l’émission en début d’après-midi. Dans un esprit très « combat des chefs », la direction de France Télévisions s’est bien gardée de confirmer, stipulant que les infos concernant Vivement dimanche ne seraient dévoilées qu’au mois de mai. Reste que, sur le coup, Drucker a pris l’avantage dans ce qui ressemble fort à un bras de fer en termes d’image. Si Delphine Ernotte détermine l’avenir des chaînes publiques françaises, Papy Drucker reste le boss. Pour le moment…

Sur le même sujet
Plus d'actualité