Quelques vérités sur la réalité virtuelle

Les grosses boites high-tech présentent les casques de réalité virtuelle comme une révolution. Mais la technologie inquiète autant qu'elle fascine. Et pourrait être vite dépassée.

photonews_10518638-029

En portant un casque de réalité virtuelle, les fans de jeux vidéo ne se contentent plus de contrôler les personnages, mais les incarnent. Les cinéphiles peuvent se plonger littéralement au cœur de leur film préféré. Il devient même possible de retrouver ses amis dans un environnement créé de toutes pièces. Au point de rendre tout contact physique superficiel! À quoi bon se retrouver dans un bar pour prendre un verre entre amis, si on peut créer le lieu parfait avec l’ambiance idéale et s’y rejoindre? Et pourquoi continuer à se rendre au bureau si on peut reproduire un espace spacieux et agréable et y retrouver ses collègues tout en restant cloîtré chez soi en pyjama?

Sauf que cette nouvelle technologie pourrait en désorienter plus d’un. Comme l’explique Jean-Marc Triffaux, psychiatre de l’ULg, la réalité virtuelle pousse à l’extrême l’identification aux personnages fictifs puisqu’elle permet au joueur de devenir le personnage de son jeu vidéo, de tenir son arme, de le pointer sur un ennemi et de véritablement appuyer sur la détente. Autrement dit, le frontière entre réalité et virtualité va s’effriter. Ceci étant, malgré l’assaut de discours marketing qui l’accompagne, il n’est pas certain que le réalité virtuelle représente une technologie d’avenir. Et ce, pour deux raisons.                                                                                                                 

D’abord, il y a encore du boulot… À ce stade, les casques de réalité virtuelle causeraient des nausées. Le cerveau ne serait pas prêt à naviguer dans un monde 4D statique. Sans parler des images qui peinent à atteindre une qualité d’ultra haute définition, essentielle pour ne pas avoir mal aux yeux. Ensuite, à peine commercialisée, la réalité virtuelle pourrait déjà être remplacée. Apple, Google, Facebook ou encore Samsung planchent déjà sur une technologie plus avancée : la réalité augmentée. Plutôt que de se noyer complètement dans un espace virtuel, cette innovation permet de compléter votre environnement réel en y ajoutant des informations. Également accessible via une paire de lunettes, cette technologie permettrait par exemple d’afficher votre recherche Internet au milieu de votre salon ou d’imaginer ce que donnerait votre nouveau carrelage avant de le placer. Mais pour ça, il va encore falloir patienter 5 ou 10 ans.

Retrouvez l’article complet sur la réalité virtuelle dans Moustique.

Sur le même sujet
Plus d'actualité