César: tout le monde (ou presque) a gagné !

Fatima décroche une victoire surprise, Mustang et Marguerite repartent avec quelques trophées.

catherine_frot_marguerite

Deux films, Marguerite de Xavier Giannoli et Mustang de Deniz Gamze Ergüven, ont remporté chacun quatre trophées, mais une seule de ces récompenses sur les huit décernées concerne l’une des catégories majeures: le prix d’interprétation féminine à Catherine Frot pour son rôle de cantatrice fausse dans Marguerite. Sinon, notre Jaco national avait raison quand il pronostiquait « passer sa soirée assis » : son Tout Nouveau Testament n’a pas reçu le César du Meilleur Film Etranger. Il sort donc de tout ça un palmarès très fragmenté dont, et c’est assez rare, aucun film ne se distingue par une quelconque razzia sur les statuettes.

Le palmarès dans les catégories principales:

Meilleur film: Fatima, de Philippe Faucon.

Meilleur réalisateur: Arnaud Desplechin, pour Trois souvenirs de ma jeunesse.

Meilleur acteur: Vincent Lindon, pour le rôle de Thierry dans La Loi du marché.

Meilleure actrice: Catherine Frot, pour le rôle de Marguerite dans Marguerite.

Meilleur acteur dans un second rôle: Benoît Magimel, pour le rôle de Yann dans La Tête haute.

Meilleure actrice dans un second rôle: Sidse Babett Knudsen, pour le rôle de Ditte Lorensen-Coteret dans L’Hermine.

Meilleur espoir masculin: Rod Paradot, pour le rôle de Malony dans La Tête haute.

Meilleur espoir féminin: Zita Hanrot, pour le rôle de Nesrine dans Fatima.

Meilleur premier film: Mustang, de Deniz Gamze Ergüven.

Meilleur film d’animation: Le Petit Prince, de Mark Osborne.

Meilleur film documentaire: Demain, de Mélanie Laurent et Cyril Dion.

Meilleur film étranger: Birdman, d’Alejandro Gonzàlez Iñarritu (États-Unis).

Sur le même sujet
Plus d'actualité