Facebook a lancé ses nouveaux boutons like en Belgique

Votre timeline Facebook a changé ce mercredi et vous ne comprenez pas ce que viennent faire toutes ces nouvelles icônes? On vous explique

n-reactions-facebook-large570

Depuis sa création, le réseau social cher à Mark Zuckerberg proposait de liker ou commenter un post. Simple, efficace et parfois un peu court. C’est pourquoi le mythe du bouton « Dislike » a longtemps circulé (arriverait-il un jour, soi-disant caché,…) avant que le patron de Facebook tranche en octobre dernier: il n’y aura pas 2 boutons, ni 3 boutons, mais 7 réactions possibles.

Le pouce levé

J’aime, j’adhère, je suis content. Rien ne change. C’est le degré 1 de l’interaction. Le côté « fainéant » de l’empathie quitte à liker un statut : « Mon père est mort ce matin, il repose au funérarium dès ce soir ».

Le « j’adore »

Trop d’émotions, trop trop trop, on passe à l’expérience 2. On se lâche, on est vraiment trop trop content.

Les 4 smileys

Le like ne permettait pas d’exprimer son sentiment? Il fallait donc poster un commentaire. Woooow, degré 3 de l’interaction. On était alors limite proche d’exprimer parfois un avis. Plus besoin avec ces 4 nouveaux copains: le rigolard, le fâché, le surpris et le content-content. On espère juste que Mark Zuckerberg ne connait pas la collection des « Monsieur-Madame ». Sinon, on est mal, animal!

Sur le même sujet
Plus d'actualité