The Voice Belgique – à la sortie du deuxième Duel

Le plus chouette quand on regarde The Voice Belgique, c'est évidemment de commenter les prestations des duels, de râler, de crier au génie et de débattre sur le choix des coachs. Du coup, c'est ce qu'on a fait ce soir pour les duels: Yannic Duchesne et Marie Frankinet livrent leur version de la soirée.

the_voice_5_-_duel_2

Aline et Laura

Yannic: Marie je ne sais pas ce que tu en penses mais j’ai été marquée par le Duel entre Aline et Laura sur Smells Like Teen Spirit de Nirvana. Evidemment le titre est déjà un morceau d’anthologie, et BJ les a mises sacrément en danger, mais les filles n’ont pas été ridicules, loin de là. Et la petite Aline, qui avait quitté pour une fois son look d’écolière, était vraiment crédible. Je comprends le choix de BJ, même si Laura a une voix assez exceptionnelle…

Marie: Je n’ai pas vraiment été séduite par l’interprétation du morceau, que je trouvais un peu parodié parfois, par contre j’ai beaucoup aimé la rivalité entre Aline et Laura. Regards de tigresses, moues hargneuses, les deux blondes ont pris un peu des mimiques de Courtney Love, à la sauce The Voice évidemment.

Jérémy et Emma

Yannic: J’ai bien aimé aussi I’ll Be There, des Four Tops, repris par Jérémy et Emma, lookée plus vintage que nature. C’est un morceau qui donne la patate et Emma, pêchue, joyeuse, groovy, a emporté le morceau (et le vote de Stanislas). Elle le mérite. Dommage pour Jeremy dont je regretterai le timbre…

Marie: Alors là, Yannic, je suis complètement d’accord avec toi! Mais quelle pêche, ce morceau. Souriants, taquins, Jérémy et Emma ont vraiment assuré le spectacle. C’est dans ce cas là qu’on regrette qu’il faille en éliminer un à la fin… J’espère qu’on retrouvera Jérémy en dehors de l’émission.

Sarah, Johanna et Célestine

Yannic: Enfin j’ai adoré les harmonies de Sarah, Johanna et Célestine sur Shake it Out de Florence and the Machine. Dur d’être à trois quand on sait qu’on n’a plus que 33 % de chances de continuer dans la compétition, mais ces trois voix-là avaient quelque chose de magique. Et si les Cats ont choisi de continuer avec le blonde Célestine, Quentin a choisi de voler Sarah.

Marie: C’était joli, mais j’avais surtout l’impression d’assister à une course de talents, chaque voix essayant de ne pas manquer son tempo. On avait presque l’impression d’entendre « à moi! » à chaque prise de micro. Sarah s’est vraiment démarquée du trio, jolie personnalité, grain de voix chaud. Une réussite.

Le reste?

Yannic: Le duo de Christophe et Brigitte sur Utile, de Julien Clerc, était très touchant, mais so seventies…  Ils s’en sortent tous les deux, Brigitte reste chez Stanislas tandis que Christophe, buzzé par BJ et Cats on Trees, a pu se payer le luxe de choisir… les Cats. J’ai apprécié le duel de Prescillia et Marie (sur Paid My Dues d’Anastacia) mais sans vraiment vibrer. Quant à Lyssia et Valentine, si leur interprétation de Bulletproof (La Roux) ne méritait pas le démolissage en règle de leur coach Quentin, elles se sont quand même légèrement plantées. Mais Lyssia aura le temps de se rattraper…

Marie: Effectivement, le duo de Christophe et Brigitte n’avait rien d’actuel. Mais mon dieu, quelle intention! J’avais rarement eu autant d’émotion en écoutant une réinterprétation dans The Voice, pas tant au niveau du morceau qu’au niveau du ressenti. Ce n’est pas un titre que j’aimerais écouter à la radio, mais par contre le voir chanté sur scène… Frissons garantis. En ce qui concerne Prescillia et Marie, si elles sont aussi distinguées que l’entourage de Rihanna, elles dégagent quelque chose de (très) puissant. Un petit relooking et hop, Prescillia pourrait vraiment faire son trou. En tout cas, moi j’y crois.

Sur le même sujet
Plus d'actualité