Toujours en retard? Ce que dit la science…

Pourquoi certaines personnes sont chroniquement à la bourre? Des chercheurs donnent leurs explications…

reporters_4921102

En 2013, Jim Dunbar, un Ecossais de 57 ans, a été reconnu par la médecine comme étant atteint de la maladie du retard chronique. Ce diagnostic le rend ainsi totalement irresponsable de ses retards. C’est que la science s’intéresse de près aux raisons qui empêchent certaines personnes d’arriver à l’heure. Petit tout d’horizon des théories…

Tester l’amour

Chez les personnes qui sont véritablement « incapables » d’arriver à l’heure, ces retards « pathologiques » seraient une  une façon de tester (inconsciemment) l’amour de leur entourage, selon la psychologue Alexandra Rivière-Lecart sur lefigaro.fr. Cela expliquerait notamment que ces personnes parviennent à ne pas rater le train et soient à l’heure à un rendez-vous médical ou administratif… Parce qu’il n’y a pas de lien affectif en jeu.
 

Mauvaise perception du temps

Jeff Conte, prof de psychologie américain, a mené une étude sur les conducteurs de métro à New-York. Il les a divisé en deux groupes et s’est aperçu, entre autres, que ceux qui étaient ponctuels percevaient en moyenne une minute comme 58 secondes, alors que ceux qui étaient plus souvent en retard, ont l’impression qu’il s’est écoulé une minute là où en réalité 77 secondes ont passé.
 

Trop optimistes

Selon Ron Helpman, thérapeute américain spécialisé en “retardataires », plusieurs facteurs expliquent les cas chroniques. Ils chargent trop leur planning, minimisent le temps que leur prendra chaque tâche, ou sous-évaluent les durées de trajet -le bus ne sera pas en retard, il n’y aura pas d’embouteillages, il ne faudra pas attendre l’ascenseur-,… Ce qui témoigne, somme toute, d’un bel optimisme, dont la médecine a prouvé les bienfaits sur la santé (moins de maladies cardiovasculaires, meilleur système immunitaire), et l’espérance de vie. En un mot: l’optimisme nous met en retard dans notre vie, mais retarde l’heure de notre mort!

Sur le même sujet
Plus d'actualité