The Revenant: Vivre ou survivre

Dans une Amérique sauvage, Hugh Glass, trappeur, est attaqué par un ours et grièvement blessé. Abandonné par ses équipiers, laissé pour mort, Glass refuse pourtant de mourir.

illu_05_dicaprio

Seul, armé de sa volonté et porté par l’amour qu’il voue à sa femme et à leur fils, il entreprend un voyage dans un environnement plus qu’hostile et se lance sur la piste de l’homme qui l’a trahi. Sa soif de vengeance va se transformer en une lutte héroïque pour braver les obstacles, revenir chez lui et trouver la rédemption. Que ce soit dans ses scènes d’action (avec une formidable bataille d’ouverture digne du Soldat Ryan mais chez les Indiens) ou dans ses moments plus introspectifs, The Revenant tranche dans le vif, alternant tensions et émotions.

De plus, il marque la rencontre foudroyante entre un acteur de folie et un cinéaste en état de grâce. Leonardo DiCaprio donne tout. Il fait de ce Hugh Glass un indestructible revanchard, être hybride partageant l’ADN de Freddy Kruger, de Robinson Crusoé et d’un champion de Koh-Lanta. Du tout grand art! 

Réalisé par Alejandro González Iñárritu. Avec Leonardo DiCaprio, Tom Hardy, Domhnall Gleeson – 156’.

Retrouvez un dossier sur Leonardo Di Caprio et Alejandro Iñárritu dans le Moustique du 27 janvier 2016

Sur le même sujet
Plus d'actualité