De très belles saisons

illu_04_mosimm3

Après avoir parcouru le globe à dos d’oiseau (Le peuple migrateur) et surfé sur les Océans en compagnie des baleines, Jacques Perrin et Jacques Cluzaud reviennent sur des terres plus familières: l’Europe. Au moment charnière où débute le cycle des saisons. Là, le paysage se métamorphose, la faune et la flore évoluent. Commence alors une épopée sensible et inédite relatant la longue histoire commune qui lie l’homme aux animaux. Jacques Perrin pose la question de base: « Au plus près de la faune sauvage, pouvons-nous faire ressentir le joug que l’espèce humaine fait peser sur elle? Ce ne sont pas les mots qui nous disent ce qu’il convient de penser de ces millénaires de cohabitation, mais bien l’émotion qui, dans un film de nature, doit savoir se passer de paroles ». Pari gagné, une fois de plus! Car le trio, entre compétence technique, talent artistique et nécessité de discours, fait merveille. Tant pour la beauté du résultat que son côté visionnaire. – F.V.

> LES SAISONS, réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud – 97′.

Sur le même sujet
Plus d'actualité