Benjamin Schoos: l’élégance de bord de Meuse

Avec son nouvel album solo, "l'ex-Miam Monster Miam" porte encore mieux le smoking du gentleman dandy. Et livre un premier clip tout en finesse.

schoos

Night Music, Love Songs est un album serré. 7 morceaux seulement. C’est que l’artiste, à l’instar d’un Jean-Louis Murat, est prolifique et ne cesse de produire ses propres albums ou ceux des autres via Freaksville Record. Avec sa voix qui n’est pas sans rappeler celle d’Alain Chamfort, ses cuivres et ses claviers, Benjamin Schoos fait le choix du chic et du doux. A l’image de l’album, le clip du second single issu de l’album « Une fille en or », fait dans l’élégance et offre de l’amour. Sans cynisme ni second degré.  

Notre chronique

Dandy des bords de Meuse, Benjamin Schoos rêve de relier Liège à Paris. Sans TGV, mais en pensées, l’artiste emmène ses sentiments dans un motel chic et clinquant devant lequel les noms de Sébastien Tellier et Bertrand Burgalat clignotent en grand. Sous son titre anglo-saxon, « Night Music, Love Songs » caresse l’amour dans la langue de Gainsbourg. Coécrit en compagnie du fidèle Jacques Duvall, cet album a le cœur qui bat la chamade. Les sept chansons se déclinent ainsi sur des airs romantiques, parfois barrés, mais toujours charmants. – Nicolas Alsteen.

Benjamin Schoos
Night Music, Love Songs

Freaksville Records

Sur le même sujet
Plus d'actualité