Noël en Flandre

Bruges, Gand, Anvers... À chaque marché son cadre historique, à chaque ville ses plaisirs d’hiver.

isopix00034825016-380008

Noël reste Noël, même en ces temps chahutés. Surtout en ces temps chahutés! Et les marchés de fleurir aux quatre coins du pays. Irremplaçables rendez-vous des flâneurs et des rêveurs, incontournables articles de fin d’année. Les chalets de bois débordent d’objets de décoration, de jouets, de bijoux, de vêtements chauds, de produits bien-être… Sans oublier, bien sûr, le boire et le manger. Un marché de Noël, ça fleure bon la cannelle et le chocolat chaud, ça se déguste version gaufre ou tartiflette. S’y ajoute, au cœur de Bruges, d’Anvers et de Gand, un environnement exceptionnel. Les étals se déploient au pied des cathédrales et des beffrois, entre canaux et demeures de style. Et pour appâter davantage encore les chalands, les marchés s’inscrivent dans une large palette de festivités hivernales.

Bruges la féerique

Quand Noël approche, le charme de la Venise du Nord touche à l’enchantement. Deux marchés de Noël y sont organisés: le premier Simon Stevinplein (39 chalets), le second (37 chalets) sur le Markt, au pied de l’imposant beffroi. Parmi les spécialités du coin, les gaufres au chocolat, fondantes et croustillantes à la fois, et les chocolats chauds chantilly crémeux à souhait.

Le même Markt accueille en son centre la patinoire (accès, patins compris: 7 €). Rayon surgelés toujours, le Festival de sculptures de glace propose une immersion bien de saison dans le monde de Wanagogo. La joyeuse abeille Maya accueille le visiteur dans son paradis de fleurs de givre et Vic le Viking l’entraîne dans ses aventures. Attention: température ambiante de -6 degrés, donc vêtements chauds… chaudement recommandés.

Et à part ça? Sachez qu’en hiver, des balades sur les canaux sont encore organisées durant les week-ends si le temps s’y prête. « Ces dernières années, les canaux brugeois ont rarement été gelés », indique Saskia Desmidt, de l’Office du tourisme. Ce même Office du tourisme propose par ailleurs des promenades hivernales accompagnées. L’occasion de découvrir ou redécouvrir les principales curiosités de la Venise du Nord sous la conduite d’un guide officiel. Celles organisées en fin d’après-midi s’achèvent quand la cité s’habille de lumière, ce qui ajoute encore à la magie des lieux.

MARCHÉS DE NOËL, jusqu’au 3/1. 050/44.46.46

FESTIVAL DE SCULPTURES DE GLACE, jusqu’au 3/1, de 10 à 18 h. Adultes: 15 €, enfants 4-12 ans: 11 €. 

PROMENADES ACCOMPAGNEES, jusqu’au 31/3. Les lundi, mercredi et samedi: 16 h. Le dimanche: 10h30. Adultes: 12,50 €.

Anvers la dynamique

Petit conseil d’ami. Pour vous rendre à Anvers, préférez le train. La gare centrale est une des plus belles au monde: sitôt débarqué, vous en aurez plein les mirettes. Direction la Grand-Place (Grote Markt), que cernent l’hôtel de ville et les maisons Renaissance des guildes. C’est ici que démarrent les marchés de Noël, qui s’étirent jusqu’à la rive de l’Escaut via le Suikerrui, artère bordée de demeures des corporations. C’est bien connu: flâner donne soif. Cap dès lors sur les bars d’hiver, les bien nommés Aspen Bocadero et Little Brewers Winter Garden.

Les patineurs se donneront rendez-vous Groenplaats, histoire de virevolter autour de la statue en bronze de maître Rubens. Quant à la Steenplein, elle offre un concentré de plaisirs d’hiver. Sur la piste de tubing, les plus téméraires dévaleront une pente juchés sur un pneu en caoutchouc. Les amateurs de minigolf taperont la petite balle dans un décor de sapins. Et les plus flagadas se relaxeront au bord de l’Escaut dans les saunas, bains et jacuzzis extérieurs d’un centre wellness temporaire aménagé au terminal croisières.

Anvers n’est pas la Mecque flamande du shopping pour rien. Donc, on fait les magasins. Mode, design, antiquités, épiceries fines, vintage… Tout est concentré dans cette ville à la fois hip et historique, cool et classique. À noter que des dimanches shopping sont programmés les 6, 13 et 20 décembre ainsi que le 3 janvier. Et que la ville s’est fait une spécialité des magasins pop-up, comprenez des enseignes éphémères.

Quant aux amateurs d’art, ils ne manqueront pas de pousser la porte de la cathédrale Notre-Dame pour admirer L’homme qui porte la croix. Installée en ces lieux depuis la mi-novembre, la sculpture est signée Jan Fabre, l’enfant terrible… et génial du pays. Elle représente un homme grandeur nature tenant une croix en équilibre sur une main.

MARCHÉS DE NOËL, du 5/12 au 3/1 

Gand l’intime

On connaissait les Gentse Feesten (Fêtes gantoises), voici désormais les Gentse Winterfeesten, leur version hivernale. Certes moins grandioses, elles valent pourtant largement le détour! Ici, le marché de Noël, c’est un chapelet de 130 chalets qui démarre sur le parvis de la cathédrale Saint-Bavon et serpente vers le Botermarkt, la Goudenleeuwplein, la Klein Turkije et le Korenmarkt, véritable « poumon tavernes » de la cité. Marché pour le moins cosmopolite puisqu’il accueille pas moins de cinquante participants étrangers venus des pays voisins mais aussi de Pologne, Finlande, Espagne, Turquie, Pérou et Bolivie. On s’y désaltère au Moose Bar, « the place to be », dans une ambiance musicale qui monte en puissance à mesure que la soirée avance.

Sur la Emile Braunplein, voici la patinoire de 700 mètres carrés. Son plus? La plus grande partie de cette aire glacée est protégée par le toit de la halle, ce qui permet de glisser au sec par tous les temps. Quant à ceux qui souhaitent prendre un peu de hauteur, ils se dirigeront vers le Korenmarkt où les attend la grande roue (8 € pour les adultes, 5 € pour les enfants).

À ne pas manquer, la visite au Château des Comtes (Gravensteen). Du 18 décembre au 3 janvier, cette forteresse médiévale plantée au cœur de la ville se transforme en un palais hivernal enchanté, rempli de lumière, de tables festives, de chants de Noël et de délicieux plats chauds. Vous pourrez déposer un message dans l’arbre à vœux et prendre votre entourage en photo dans des décors peints.

Comme Bruges, Gand doit une partie de son charme à ses canaux. Bonne nouvelle: les tours en bateau demeurent au programme tout l’hiver. Autre option: le téléchargement sur le site visit.gent.be de la Promenade des lumières qui vous fera découvrir le centre de la cité sous un autre angle, au fil des places et façades à pignons subtilement éclairées.

GENTSE WINTERFEESTEN, du 4/12 au 3/1. 09/266.56.60.

 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité