Et alors, ce nouveau Coldplay?

Un disque fourre-tout et bof-bof pour les Rémy Bricka de la pop.

coldplay

A l’écoute de « A Head Full Of Dreams« , difficile de croire que ce sont les mêmes musiciens qui ont enregistré « Parachutes » voici quinze ans et écrit une chanson à la profondeur intemporelle comme Politik. De groupe rock indie, Coldplay s’est métamorphosé en grosse machine travaillant avec d’autres grosses machines en fonction de l’air du temps.

Le casting people

Plus que les chansons éphémères qui le composent, ce qu’on retient de ce disque, c’est son casting impressionnant. A défaut de marquer une ligne artistique cohérente, la liste des crédits ressemble au sommaire de Closer. L’ex de Chris Martin, Gwyneth Paltrow, est invitée sur la ballade de rupture Everglow. La nouvelle girlfriend, la comédienne Annabelle Wallis, apparaît sur une chanson d’amour. Mais aussi Beyoncé, Stargate (usine à tubes pour Rihanna, Lady Gaga), Noel Gallagher, Barack Obama (du moins sa voix samplée sur Kaleidoscope). Et dans l’espoir d’une chronique dans le National Geographic, il y a même des gazouillis d’oiseaux et le bruit de la pluie qui tombe. Trop chou…

L’esprit bêta

Si plusieurs morceaux évoquent le divorce du chanteur, le ton est plutôt à l’optimisme béat. Voire à l’optimisme bêta. Coldplay en 2015, c’est Rémy Bricka avec grosse caisse, lapin et colombe au pays de la pop. Très observateur, Chris Martin constate « combien les gens souffrent, combien les gens peuvent être méchants« , mais voit pourtant la vie en couleur. Tiens, voilà le marchand de ballons…

Le style brocante

Il y a un peu de tout dans ce disque brocante. Du R&B opportuniste (son duo avec Beyoncé sur Hymn For The Week-end), du hip-hop ou tentative de hip-hop (Army Of One), du disco eighties (Adventure Of A Lifetime). Coldplay n’oublie pas le couplet pour la paix dans le monde, le clavecin moyenâgeux et les « ouh ouh ouh » susurrés d’une voix de falsetto. « A Head Full Of Dreams » se veut léger et refuse la morosité ambiante, mais c’est aussi un album sans âme qui s’oublie dès qu’on l’a écouté.

> A HEADFULL OF DREAMS, Parlophone, Warner.

Sur le même sujet
Plus d'actualité