L’émouvante reprise de Brel lors de l’hommage aux victimes de Paris

Lors d'une cérémonie d'hommage aux victimes présidée par François Hollande, Yaël Naïm, Camélia Jordana et Nolwenn Leroy ont livré une très belle version de "Quand on a que l'amour", grand classique de Jacques Brel.

screen_shot_2015-11-27_at_14

Les visages des 130 victimes (350 autres personnes ont été blessées lors de ces tragiques événements) défilaient sur un écran géant pendant l’interprétation des trois artistes. Plus de 2.000 personnes, dont de nombreuses familles de victimes, étaient présentes dans la cour des Invalides. 

« Quand on a que l’amour » succédait à une version de la Marseillaise qui a ému jusqu’aux réseaux sociaux où nombreux indiquaient avoir eu la chair de poule en l’entendant.

Les noms des 130 victimes ont ensuite résonné dans la cour des Invalides où François Hollande a prononcé un discours sobre mais puissant qu’il avait, comme lors des attentats de Charlie Hebdo, souhaité rédiger lui-même. Parmi les nombreux temps forts de ce texte, un passage qui rappelle qu’il faut continuer de sortir et de faire la fête: «Ils étaient la jeunesse de France, la jeunesse d’un peuple libre qui aimaient la culture, dit le président. 

C’est la musique qui était insupportable aux terroristes. C’est cette joie qu’ils voulaient ensevelir dans le fracas de leurs bombes. Pour mieux leur répondre, nous multiplierons les chansons, les concerts, nous continuerons d’aller au stade.»

Sur le même sujet
Plus d'actualité