Les visages de l’écologie en 2015

A une semaine de la COP21, petit trombinoscope de quelques-uns de ceux qui proposent des pistes concrètes pour demain.

screen_shot_2015-11-24_at_14

Il y a eu le temps de la sensibilisation, avec Al Gore (Les vérités qui dérangent, 2006) ou Yann Arthus-Bertrand (« Home », en 2009). Aujourd’hui, le temps est à l’action.

Retrouvez notre dossier complet « COP21: les 8 raisons d’espérer » dans Moustique.

Sur le même sujet
Plus d'actualité