Comment expliquer les attentats aux enfants

Cinq jours après les terribles attentats de Paris, les enfants aussi se posent des questions. Il faut donc aborder le sujet avec eux et les rassurer, avec honnêteté.

reporters_20476500_1

Dans la cour de récré, dans le bus ou directement en classe, vos enfants ont certainement entendu parler des attentats du vendredi 13 novembre à Paris. Il est donc essentiel d’évoquer ces actes barbares avec eux. On vous donne quelques conseils.

1. L’honnêteté comme maître-mot

Non, vous ne devez pas vous cacher pour pleurer. Vous avez le droit d’exprimer votre tristesse, même devant vos enfants. Ces derniers doivent en effet comprendre que ce qu’il s’est passé à Paris est un événement tragique et bouleversant. De toute façon, les enfants sentent l’angoisse, alors pas la peine de la dissimuler.

2. Choisir les bons mots

Une bonne explication du drame est essentielle, en faisant attention à ne pas tomber dans le gore et le sanglant. Si vos enfants ont moins de 6 ans, vous pouvez parler de « méchants » qui font du mal à beaucoup de monde. Mais il est préférable de privilégier au maximum le terme « terroristes », puisqu’ils finiront par l’entendre. On peut aussi utiliser des supports, comme des bandes dessinées expliquant ce qu’est le terrorisme. Les dossiers spéciaux de la presse spécialisée comme le Journal des enfants peuvent également appuyer votre discours

3. Être à l’écoute

Les enfants se représentent parfois les choses à mille lieux de la réalité. Il est donc indispensable de répondre à toutes leurs questions. Il est aussi bon de les faire parler en leur demandant ce qu’ils savent et de les laisser expliquer les évènements eux-mêmes, en les corrigeant si nécessaire.

4. Montrer la solidarité

Quoi de mieux pour rassurer un enfant que de lui montrer qu’on est des millions contre quelques dizaines de milliers seulement ? Il est judicieux de les confronter à la solidarité des gens, aux quatre coins de la planète. Certains psychologues conseillent même de les emmener à un de ces rassemblements et de les faire participer en allumant une bougie ou déposant des fleurs.

5. Expliquer que l’État nous protège

Enfin, il est important de préciser aux enfants que l’État ne va pas rester les bras croisés. Vous pouvez pour cela leur expliquer ce qu’est « l’état d’urgence » et les autres mesures prises par le gouvernement, toujours avec des mots simples.

Sur le même sujet
Plus d'actualité