Adele: son hommage à la jeunesse perdue

Son nouveau single When we were young  en écho à l'actualité dramatique. L' Imagine de la génération Bataclan.

 

adele_25_cover_4000_141015

Après Hello, qui a battu tous les records de vues et de streaming sur la Toile, la chanteuse britannique Adele dévoile un deuxième single tiré de son troisième album « 25 » à paraître ce vendredi 20 novembre. La chanson  s’intitule When we were young et est une ode à la jeunesse perdue. Adele y dit notamment « Laisse moi te photographier sous cette lumière, au cas où ce serait la dernière fois. »  Plus loin, elle murmure « nous étions tristes de vieillir, cela nous rendait inquiets« .  Le clip de la chanson a été réalisé dans une église transformée en studio. Adele y interprète sans le moindre effet spécial When we were young, entourée de son groupe. C’est du live,  c’est simple, c’est sobre, c’est beau. C’est même très beau et ça fait un bien fou.

Même si le morceau a été enregistré voici plusieurs semaines et que sa sortie était programmée  aux alentours de la date de parution de son album,  les propos tenus par Adele et l’émotion naturelle qu’elle met dans son interprétation  nous ramènent inconsciemment à la dramatique actualité de ces derniers jours.   Les attentats de Paris ont fait 129 morts.  Issues de dix-sept nationalités différentes, les victimes étaient pour la plupart âgées entre vingt et quarante ans. When we were young…  La génération Bataclan a trouvé ici son nouveau Imagine. Le reste se passe de tout commentaire. Ecoutez plutôt et faites partager.

 

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité