Vente de Moustique: Faire-part de remariage

Ce lundi 9 novembre, nous nous sommes trouvé un nouveau propriétaire: L’Avenir Hebdo, filiale de Nethys

logomoustique

Changer de partenaire à près de 91 ans (ce 23 novembre), cela en dit beaucoup sur la séduction et la santé du Moustique. Le plus ancien des magazines francophones reste un acteur majeur de la presse, une entreprise solide et un titre à part.

Ce changement d’actionnariat, vous ne le remarquerez pas. Vous pourriez même l’ignorer tout comme, probablement, vous ne saviez pas que nous dépendions jusqu’ici de Sanoma, dont la société mère est finlandaise. Vous ne remarquerez pas ce transfert parce que tous nos services seront assurés exactement de la même manière. Vous ne vous en inquiéterez pas non plus parce que notre ligne éditoriale sera inchangée. Nous continuerons à proposer aux lecteurs exigeants un magazine de qualité où trouvent place toutes les actualités (télévision, société, culture, tendances). Nous n’abandonnerons pas non plus notre ton unique, mélange d’expertise, d’accessibilité et de sourire. En 2013, Les Editions de l’Avenir qui publient le régional de qualité L’Avenir étaient rachetées par Nethys qui a respecté intégralement son indépendance. Il n’y a donc aucun souci à se faire.

Maintenant que vous voilà rassurés, vous pouvez vous réjouir avec nous. Dans un marché de la presse sous pression, chaque titre a besoin d’un soutien total. Il ne pouvait plus nous être apporté par Sanoma qui a choisi de se concentrer sur ses titres liés au monde de la femme et de la décoration. Moustique va en revanche retrouver chez Nethys toute l’attention dont il a besoin de la part d’une maison puissante, présente dans les secteurs de l’énergie, des télécommunications et des médias (Voo, BeTV, L’Avenir, Pub…). Une maison francophone qui connaît l’importance des nouvelles technologies mais investit également dans la presse papier. S’inscrire dans une société au si joli nom, L’Avenir Hebdo, c’est déjà tout un programme. On l’attend avec impatience. Pour nous et pour vous.

Jean-Luc Cambier
Rédacteur en chef

P.-S. Dans la même transaction, Télé Pocket, le petit frère de Moustique, rejoint lui aussi la famille Nethys.  

 

Sur le même sujet
Plus d'actualité