Odile Vuillemin : »Je ne vous dirai rien sur le départ de Chloé »

Personnalité phare de la série Profilage, elle sort du cadre et se prépare à vivre d’autres aventures. Retour sur une naissance télé qui l’a rendue célèbre et chère au cœur des téléspectateurs. 

illu_45_mou2

 

Star de la série, Odile Vuillemin a décidé de quitter Profilage à la fin de la saison six dont la diffusion démarre le 31 octobre sur La Une. L’actrice aux nombreuses facettes – elle est bouleversante dans L’emprise où elle incarne une femme battue – met la dernière main aux préparatifs de sa sortie. Exit donc Chloé Saint-Laurent, psychologue spécialisée en criminologie qui justifiait quasiment à elle seule le succès de Profilage. Clap de fin et rien de prévu ensuite. « J’ai une liste de choses à faire, explique la comédienne, je ne sais pas encore dans quel ordre je vais m’en charger. » 

On avait laissé Chloé en très mauvaise posture en fin de saison cinq dans Profilage…

Odile Vuillemin – Effectivement, ça n’allait pas très bien. On reprend quelques mois après la fin de la saison cinq, mais ce n’est la grande forme pour personne. Il y a beaucoup de deuils à faire et de choses à réparer. Chloé se soigne (elle a été diagnostiquée schizophrène – NDLR), Rocher a dû guérir (Chloé l’avait poignardé – NDLR) et Hyppolite doit faire le deuil de Fred. Chloé est autorisée à retravailler… mais pas à avoir des contacts avec le public. Elle se retrouve aux archives. Cela dit, l’enjeu principal pour Chloé n’est pas le travail: elle a perdu la garde de sa fille et veut la récupérer.  

Chloé n’a que quelques épisodes pour tout arranger dans sa vie, puisque vous quittez la série en fin de saison…

O.V. – Exactement, mais je ne vous dirai rien sur le départ de Chloé. Vous ne voudriez même pas le savoir (rire). Même sous la torture, je ne parlerai pas.

Comment abordez-vous le tournage des derniers épisodes où apparaît votre personnage? 

O.V. – En ce moment je me sens super bien, mais ça n’a pas été simple. J’ai eu des hauts et des bas, même si c’est moi qui ai pris la décision de partir. Profilage représente sept ans de vie, sept ans d’habitudes. Chloé est un personnage avec qui j’ai vécu et qui ne sera plus là. Enfin plus là…  Plus avec moi…

C’est un indice sur la suite?

O.V. – N’y voyez aucune indication sur son destin dans la série (rire). Je me suis rendu compte que Chloé était prête à partir mais qu’Odile n’était pas forcément hyper-prête à laisser partir Chloé. Quand j’ai accepté ce fait, cela s’est mieux passé. Je suis désormais heureuse et sereine à l’idée de vivre ces derniers moments. Cela dit, je ne sais pas comment va se passer le tournage. Je suis ravie d’aller raconter cette dernière histoire… Il y aura beaucoup d’émotion, c’est sûr.

On a dit tout et son contraire sur les raisons de votre départ…

La suite dans le Moustique du 4 novembre 2015

Sur le même sujet
Plus d'actualité