Profilage

Retour d'une des séries les plus attendues de TF1 après un final apocalyptique.

profilage_1_-_tf1

Saison 5. Depuis sa prison, Tobias Roze (Eric Berger), un tueur en série, manipule Rocher (Philippe Bas) en lui « proposant » un donneur compatible pour sa sœur, qui a besoin d’une greffe de rein. Quand Rocher cède, une émeute, orchestrée par Roze, éclate à la prison. Chloé, privée de ses médicaments, commence à délirer. Le tueur s’évade et enlève Fred (Vanessa Valence) qui vient d’épouser Hippolyte (Raphaël Ferret). S’ensuit une course-poursuite qui prend fin dans le sang. Roze tue Fred avant de se faire abattre par Hippolyte, tandis que Chloé, en pleine crise hallucinatoire, poignarde Rocher avec une paire de ciseaux.

Saison 6. Des mois ont passé. Rocher a récupéré, mais Hippolyte n’arrive pas à surmonter la perte de Fred et le fait d’avoir tué un homme. Chloé, elle, a quitté l’hôpital. Elle a perdu la garde de Lili, qui vit avec sa mère et qu’elle ne voit plus qu’une heure par semaine. En revanche, grâce à Lamarck (Jean-Michel Martial), elle fait son retour au commissariat – mais, toujours considérée comme dangereuse, elle doit se contenter des archives.

Si Profilage est devenu une des séries les plus populaires de TF1, ce n’est pas parce qu’elle caresse le téléspectateur dans le sens du poil. Mais qu’elle a su composer des intrigues originales, tordues, une écriture juste et sobre, une équipe qui se soude petit à petit (rare, en télé), dont chaque personnage a de la densité (idem) et s’ouvre progressivement, de plus en plus attachant. Et une héroïne « pas toute juste », dont on apprend à aimer les dérives. Or, on le sait depuis plusieurs mois, cette saison 6 sera la dernière pour Odile Vuillemin qui incarne littéralement la schizo-criminologue. Ce qui en augmente encore la tension dramatique, laissant une inquiétante question en suspens: la série résistera-t-elle à son départ?

Sur le même sujet
Plus d'actualité